Supernatural

Suivez les deux frères dans leur lutte contre un mal surpuissant
 
S'enregistrerMembresGroupesAccueilFAQRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Première rencontre? [PV une rouquine ^^]

Aller en bas 
AuteurMessage
Alec O'Connell

avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 33
Métier(s) : Bonne question...
Âge du personnage : 25 ans
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Première rencontre? [PV une rouquine ^^]   Mer 16 Mai - 21:54

Cela faisait exactement aujourd’hui 10 mois qu’Alec O’Connell s’était installé dans la petite ville de Hartford. Il voulait tout simplement mettre fin à son passé et s’installer dans une petite ville du Kansas paraissait la meilleure des solutions. Et pourquoi cela ? Tout simplement qu’une petite ville comme Hartford ne devait pas connaître le monde occulte. La plupart des gens ignoraient qu’il pouvait exister un autre monde, un monde qui était totalement opposé au leur. Malheureusement, il y avait des personnes qui connaissaient ce monde. Et Alec en faisait partie. Et qu’est ce qu’il le regrettais depuis six ans. Depuis qu’un de ces foutus démons avait détruit tout ce en quoi Alec croyait. Ses parents et sa petite sœur en fait. Malheureusement ? Alec ne le pensait pas auparavant. En effet, il y a encore six ans, il pensait que justement, heureusement qu’il existait des personnes comme sa famille et lui pour que les hommes restent en vie. Mais aujourd’hui c’était le contraire, il ne croyait plus en cela, il ne croyait plus en sa mission, plus en sa destinée. Il laissait cela à qui voulait.

Alec était tranquillement dans sa nouvelle maison. Une maison ? Comment un homme ayant tout perdu aurait pu s’acheter une maison ? Tout simplement que le jeune homme avait hérité de tout les biens de la famille. Il avait revendu la maison familiale et c’est pour cela qu’il pouvait acheter une maison ici. Alec écouta les informations du soir, en effet, il est 20h passé. Il parlait encore des disparitions qui avaient frappé la ville. Les habitants se méfiaient des nouveaux arrivés et Alec en faisait parti même si cela faisait quelques mois qu’il était là. Alec secoua la tête en regardant ça, il se dirigea ensuite en direction de sa douche, il prit une douche bien chaude et en fermant les yeux, la seule chose qu’il voyait, c’était son passé. Il rouvrit les yeux rapidement, les mains posées sur le mur tandis que l’eau ruisselait sur son dos.

Alec sortit de sa douche, il se vêtit d’un jean délavé et d’un t-shirt noir. Il avait envie de prendre l’air, il prit sa veste en cuir la mettant sur son dos et monta dans son 4X4. Il prit la direction d’Hartford et plus exactement le UP, un bar. Il se gara sur le parking. Il y avait quelques voitures déjà. Les habitués. Alec entra dans le bar et la plupart des consommateurs se retournèrent quand Alec y fit son entré. Alec fit un hochement de tête. Il se dirigea vers le bar pour commander une bière. Bouteille que la barmaid lui donna.

Alec se dirigea à une table et commença à boire sa bière quand le barman commença à hausser la voix en demandant à une jeune femme, une rouquine, de le payer sinon il appelait la police. Alec voulait être au calme et c’était mal barré pour le moment. Le jeune homme finit par se lever pour prendre place à coté de la jeune femme qu’Alec ne regarda pas au départ.


-Combien elle vous doit ?

Le barman regarda Alec avec un air suspect, ce dernier lui annonça qu’avec les deux verres qu’elle avait bu, elle lui devait 7.50$. Alec lui donna un billet de dix.

-Gardez la monnaie…Dites je crois que vous avez un trou à votre Jean, à un endroit bien placé il faut dire, juste en bas du dos…Là où devait être votre portefeuille n’est ce pas ?

Alec regarda la jeune femme avec son regard de toujours, un regard sombre et mystérieux, il lui montra la où elle avait son jean de trouer, autrement dit sur une partie de son anatomie juste en bas du dos. Alec finit par retourner à sa place à la table. Il regarda la jeune femme.

-Je m’appelle Alec et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Tremaine

avatar

Féminin
Nombre de messages : 170
Pouvoir(s) : Aucun
Métier(s) : Arnaqueuse... qui a dit que c'était pas un job ?
Âge du personnage : 23 ans
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: Première rencontre? [PV une rouquine ^^]   Jeu 17 Mai - 14:20

Gabrielle avait besoin de réfléchir à une stratégie béton pour obtenir ce qu’elle désirait des frères Winchester et pour cela, rien de tel qu’une petite virée en ville. De toute manière elle tournait en rond comme un lion en cage dans la petite chambre du motel.
Elle enfila un vieux Jean’s et un débardeur, son long gilet ample vert bouteille qui était un peu un vêtement fétiche pour la jeune femme, et prit la direction du centre de Hartford. Apparemment il n’y avait qu’un seul bar en ville , le Up’s. Lorsqu’elle entra dans la salle, bon nombre de paires d’yeux se tournèrent vers elle. Faut dire qu’avec sa masse de boucles auburns aux reflets rougeoyants, elle ne passait guère inaperçu.

Posant négligeament son gilet sur le dossier d’une chaise, elle commanda une tequila. Elle s’installa nonchalement à la table tout près du bar,
Gabrielle sirota son verre, puis un second, cherchant dans le liquide translucide une réponse à ses interrogations muettes. Elle aurait tout donné pour détenir à nouveau entre ses mains le précieux carnet des Winchester, et lire tranquillement son contenu. Elle détenait un filon d’or avec tout çà, et surtout l’occasion de se défouler concrètement.
Sam et Dean lui avaient fixer rendez vous ce soir. Pour parler. Sauf qu'il était 20h00 passées et ils étaient en retard. A vrai dire, elle était désormais persuadée qu'ils ne viendraient plus.

Avec un soupir, Gaby se leva pour commander un troisième verre. C’est la que les choses se compliquèrent. Le barman commença à lui demander de payer les deux premières consommations avant d’en prendre une supplémentaire. La jeune femme fouilla tout naturellement dans ses poches arrières de son Jean’s là où elle dissimulait toujours ses billets verts. Sauf que se soir, les billets avaient disparus…


« Et merde … » jura t elle entre ses dents, avant de relever la tête d’un air déconfit et innocent vers le serveur. Puis elle esquissa son plus beau sourire.

« - Je suis désolée…. J’ai du perdre mon argent…. Je ne le trouve pas…. »

L’expression sévère du barman ne lui laissait guère d’espoir quand à la tournure des évènements. Décidemment, elle avait le don pour tomber sur des incorruptibles en ce moment. Lorsqu’il menaça d’appeler la police, elle leva les yeux aux ciel, commençant à être exaspérée. Elle était dans de beaux draps, tout ca pour une imprudence banale et idiote. De plus, tous les regards étaient à nouveau tournés vers elle, mais pas pour les mêmes raisons que précédement.
Alors que Gabrielle commençait sérieusement à sénerver de cette situation, un jeune homme surgit soudainement à côté d’elle.

-« Combien elle vous doit ? »

Gaby regarda d’un air incrédule l’inconnu . Il se prenait pour Robin des Bois ou quoi ? Voilà maintenant qu’elle avait un chevalier servant, le fidèle destrier en moins. Il offra gracieusement 10$ pour les 7.50$ qu’elle devait, tout en lui faisant remarquer qu’elle avait un trou à la poche arrière de Jean’s.
Là c’était le pompom…. Et en plus, elle offrait le spectacle de son fessier à un parfait inconnu. Elle avait connu mieux comme situation, même si elle n’était pas du genre pudique.
Elle se contenta de hocher la tête bêtement sur le coup, puis, tandis qu’il reprenait place à sa table, elle enfila prestement son gilet. Le barman avait empoché l’argent et retourné à ses occupations, grommelant encore pour la forme. Les autres occupant du bar reprenaient paisiblement leurs conversations.
Elle fit face à son « sauveur », mains dans les poches. Il s’appelait Alec… bien, on progressait.

« - Moi c’est Gabrielle. Et euh…. Merci pour les sous. Je vous rembourserais. C’est vraiment idiot cette histoire de trou à ma poche. »

Gaby prit une profonde inspiration. Voilà, elle retrouvait son aplomb et son assurance. Avec une moue amusée, elle regarda plus en détail Alec. Grand , costaud, cheveux blonds en bataille et regard noisette mystérieux et chaleureux…. Elle aurait pu trouver pire comme chevalier, celui ci étant pour le moins séduisant.
Un petit sourire se dessina sur ses lèvres pleines
.

« - Vous volez souvent ainsi au secours des demoiselles en détresse ? » demanda t elle alors à brûle pourpoint, le fixant d’un œil amusé.


Dernière édition par le Lun 21 Mai - 12:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec O'Connell

avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 33
Métier(s) : Bonne question...
Âge du personnage : 25 ans
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Première rencontre? [PV une rouquine ^^]   Jeu 17 Mai - 17:05

Bon revenons un peu en arrière, soit au moment où Alec arrivait non loin du Up. En effet, Alec croisa sur sa route une voiture plutôt inhabituelle, en effet une Impala noire avec deux personnes à l’intérieur. Alec avait déjà entendu parler de deux hommes qui étaient arrivé en ville depuis quelques jours. En effet, dans une petite ville comme Hartford, tout se savait en très peu de temps. Cela avait été la même chose quand Alec arriva en ville il y a dix mois environ. Tout le monde savait en moins de deux jours qu’Alec venait de New York. Heureusement, personne ne connaissait le passé d’Alec. Et heureusement, dans une petite ville, il ne devait pas connaître les être surnaturelles. Mais ce qui étonnait Alec était la présence de cette voiture et de ses occupants à savoir les frères Winchester.

Ales avait entendu dans l’épicerie de la petite ville que les deux jeunes hommes s’appelaient Dean et Sam Winchester. Winchester, encore ce nom. Selon les dires des habitants, le bouche à oreille allait vite, ils venaient voir de la famille dans la régions. Mais le fait qu’il porte le même nom que de chasseur de démon faisait qu’Alec s’interrogeait sur les véritables raisons de leur présence dans la ville. C’est pour cela que lorsque Alec croisa la voiture noire des deux frères sur la route, ses interrogations revinrent de plus belle. Mais bon Alec ne voulait pas y penser pour le moment, le seul truc qui l’intéressait, c’était d’aller dans un bar pour prendre une verre, se changer les esprit en fait.

C’est pour cela qu’il entra dans le Up, l’un des seuls bars de la ville. Les habitués le connaissaient un peu mais comme dans toute les petites villes, quand quelqu’un rentrait dans un bar, on devait se retourner tous en même temps pour voir de qui il s’agissait. Alec comme d’habitude prit une bière et s’installa à la table qu’il avait l’habitude, une table à part un peu dans le coté sombre du bâtiment. Une table tranquille mais aujourd’hui, il ne semblait pas que la soirée allait être tranquille. En effet, une jeune femme semblait avoir des problèmes pour payer.

La jeune femme en question est une jeune rouquine, plutôt jolie en générale et qui montrait son fessier à tout le monde. En effet, elle avait une fesse à l’air à cause d’un trou dans son jean. Alec qui voulait être tranquille alla au bar pour payer le barman et dire à la jeune femme qu’elle avait un trou bien placé. Alec retourna à sa place. Et non il n’avait pas jouer au Robin des bois car Robin des bois était un homme qui volait au riche pour donner au pauvre et ici, Alec sortait de l’argent de sa propre poche.


-Vous en faites pas pour l’argent, je suis pas à 10 dollars prêt…Ravie Gabrielle, alors qu’est ce qu’une jeune femme comme vous fait ici dans un endroit où la plupart des hommes préfèrent oublier leur journée dans un verre d’alcool ?

Alec qui était retourné à sa place regardait la jeune femme dans les yeux. Apparemment, elle n’avait pas froid aux yeux car quand il lui avait lancé qu’elle montrait à ses fesses. Elle n’avait pas l’air d’être pudique. Finalement, la soirée allait peut être être un brin intéressant. Ce n’est pas par ce que l’on essayait de ne pas avoir de lien, qu’il fallait vivre comme un moine. Alec prit deux gorgées de sa bière écoutant la jeune femme lui demandant si il s’amusait à jouer souvent au sauveur des demoiselles en détresse.

- Désolé mais le vouvoiement c’est pas mon truc, si on essayait le tutoiement ? Bon donc au final, je ne pense pas que tu sois le genre de femme à être en détresse, tu es plutôt le genre à se débrouiller toute seule, ça c’est vu avec ton trou à la fesse…

Alec regarda la jeune femme toujours avec son air mystérieux non sans avec une pointe de chaleur. Il n’était pas du genre à tout dire sur lui non plus…

-Tu vas rester longtemps debout ou tu vas finir par t’asseoir, non pas que te contempler de haut en bas me gène mais je commence à avoir mal au cou…Et pour te répondre franchement, je t’ai aidé tout simplement pour que le barman se la ferme, voilà tout …


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Tremaine

avatar

Féminin
Nombre de messages : 170
Pouvoir(s) : Aucun
Métier(s) : Arnaqueuse... qui a dit que c'était pas un job ?
Âge du personnage : 23 ans
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: Première rencontre? [PV une rouquine ^^]   Jeu 17 Mai - 18:06

Gabrielle écouta , amusée, les propos d’Alec. Il lui paraissait de plus en plus sympathique… et attirant. Lui aussi avait un franc parlé, et ne semblait guère aimer s’encombrer de fioritures et de ronds de jambes inutiles et superflus…. Parfait… La jeune femme allait pouvoir se permettre de laisser tomber le masque de la petit ingénue quelques instant, et être un peu plus elle même sans avoir peur de choquer une âme puritaine et conventionnelle.

Avec un sourire ironique, elle prit place sur la chaise en face du jeune homme, s’accoudant nonchalemment à la table.

« - T’as raison… le tutoiement c’est mieux. » murmura t elle suavement d'un air entendu, en se penchant légèrement en avant. Avec un air finaud, elle prit la bouteille de bière des mains d’Alec, et en bu une gorgée à son tour avant de la reposer sur la table.

« - Et c’est vrai, j’avoues que je ne suis pas du genre demoiselle en détresse. A vrai dire, je me débrouilles toute seule depuis pas mal de temps… et j’apprécies également d ’oublier mes journées et mes ennuis dans l’alcool le soir venu… ca me détends, à défaut d’autre chose .»

Le sous entendu était ambigu, et c’était bien le but. Finalement, Hartford n’était pas si ennuyeuse que cela comme ville… En tout cas pas ce soir,et à défaut d’avoir avancé avec les frères Winchester, elle pourrait toujours passer le temps avec Alec … de façon agréable.

De près, elle pouvait détailler à loisir les traits du jeune homme, sentir son parfum et profiter de sa présence. Indéniablement il lui plaisait, il était séduisant – et en profitait cetainement – et surtout ne semblait pas du style à se prendre la tête sur des détails… et cela convenait parfaitement à la jolie rouquine. Elle était loin de se douter que cet homme connaissait également l’existence du monde surnaturel, pour avoir été un chasseur, tout comme les Winchesters… Dieu sait ce qui aurait traversé cette petite tête bien faite et bien pleine si elle l’avait su… Donc pour l’immédiat, Gaby n’avait aucune arrière pensée à son encontre.

« - Finalement, ce bled paumé peut s’avéré très intéressant… même si je t’imagines plus dans un quartier uppé d’une grande ville… pourquoi t’être enterré ici ? Enfin, à part si t’es de passage… »

Elle pianotait machinalement du bout de ses doigts sur le formika de la table… quoi qu’elle fasse, les pages manuscrites et jaunies du carnet de Sam dansaient devant ses yeux, revenants tel un leitmotiv.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec O'Connell

avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 33
Métier(s) : Bonne question...
Âge du personnage : 25 ans
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Première rencontre? [PV une rouquine ^^]   Jeu 17 Mai - 21:28

Alec regardait la jeune femme qui faisait toujours face à lui debout. Elle avait remis son petit gilet vert qui cachait le trou qui montrait son jolie petit derrière dirons nous à la vue de tous. Elle semblait un peu gênée au départ en voyant ce qui c’était passé. Tout d’abord quand Alec arriva en jouant les chevalier sur son destrier blanc, en fait il avait plus d’un destrier mais il était surtout noir. En effet, Alec possédait un 4X4 noir, une voiture parfaite pour faire tous types de route que ce soit des chemins ou des routes bitumés. Sa voiture allait partout et personne ne pouvait le suivre comme cela il était tranquille. Bon là n’est pas la question, mais revenons plutôt à la petite rouquine. Cette dernière n’était pas du coin. Alec la verrait plus dans les grandes villes genre Los Angeles, Chicago ou encore Philadelphie. Comment Alec pouvait-il reconnaître une personne qui venait des grandes villes plutôt des petits bourgs comme Hartford, tout simplement qu’Alec venait lui-même d’une grande ville, la Big Apple autrement dit New York.

La jeune femme prit enfin place à la table d’Alec. Il était temps sinon ce dernier aurait fini avec un torticolis en moins de temps qu’il en faut à la jeune femme pour perdre son argent en trouant son jean. Mais ça aussi, c’est une autre histoire. La jeune femme se lâcha enfin un peu. En disant à Alec qu’il avait tout à fait raison, que le tutoiement était meilleur, sachant qu’ils avaient à peu près le même âge. Elle devait avoir dans les 23 ans tandis qu’Alec en avait 25. C’est ce qui étonnait les habitants de cette petite ville qui se demandaient pourquoi un homme de son âge venait s’installer dans une petite ville perdue au milieu du Kansas…


- Pour une fois qu’une femme me dit que j’ai raison, je devrais en profiter…

La jeune femme se pencha pour prendre au final la bière d’Alec et en bu une gorgée, elle reposa la bouteille sur la table qu’Alec saisi dans sa main, il fit signe à la jeune femme qui voulait dire « à la tienne » et bu également une gorgée avant de reposer la bouteille sur la table. La jeune femme lui lança qu’elle n’était pas, comme le sous entendait Alec, une jeune femme en détresse, qu’elle se débrouillait toute seule depuis longtemps, mais qu’elle aimait aussi oublier ses ennuis et ses journées dans l’alcool à défaut d’avoir autre chose. Un sous entendu ambiguë, un sous entendu à tendance sexuelle pour ne pas faire allusion directement à ce sport de chambre.

Alec regarda la jeune femme, il fit signe au barman de leur ramener à boire, autrement dit encore deux bière mais également de la tequila, du sel et du citron. Alec allait voir si la jeune femme serait ce servir de tout cela. Alec prit un verre de tequila qu’il renversa dans de la bière puis le citron et le sel et cul sec.


- Bienvenue au club la miss. Pourquoi crois tu que je viens ici ? Pour cette ambiance chaleureuse ? Pas vraiment, après quelques verres, on oublie rapidement ce pourquoi on est venue, c’est encore mieux si on ne repart pas seul pour le reste de la soirée voir plus…Tu débrouilles toute seule, et cette débrouillardise t’as fait partir d’où ?

Alec remarqua tout de suite que la jeune femme le détaillait sur toute les coutures. Le regardant de haut en bas et plus si affinités. Le jeune homme se mit à sourire deux secondes. Il regarda la jeune femme toujours avec ce regard mêlant danger et mystère. Mais c’était également un regard qui montrait une lueur sombre montrant qu’il en avait bavé dans la vie.

- Ce coin est intéressant en effet, on ne sait pas sur quoi ni sur qui on peut tombé, regarde la preuve avec ce soir…Mais désolé les grandes banlieues de bourges c’est pas mon truc…Et qui te dit que je n’ai pas toujours grandi ici ? Ou alors peut être que j’aime bien les petites villes de campagne, surtout pour les gens de passage…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Tremaine

avatar

Féminin
Nombre de messages : 170
Pouvoir(s) : Aucun
Métier(s) : Arnaqueuse... qui a dit que c'était pas un job ?
Âge du personnage : 23 ans
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: Première rencontre? [PV une rouquine ^^]   Jeu 17 Mai - 22:30

Plus la conversation avançait avec Alec, plus elle avait le sentiment obscur qu’ils n’étaient guère différents l’un de l’autre au final. Oui… deux caractères entiers, sauvages… indomptables et rétifs, qui menaient leur barque comme ils l’entendaient, peu importe que cela plaise ou non à leur entourage.
Mais il n’y avait pas que cela… non, dans le regard brun chaud du jeune homme ,elle y lisait également des souffrances, ancrées comme une marque au fer rouge dans les tréfonds de son âme.
Encore un point commun aux deux jeunes gens.

Cette similitude et cette sorte d’alchimie qui se produisait entre elle et Alec commencèrent par ailleurs à l’effrayer quelque peu… elle n’avait guère coutûme de jouer au petit jeu de la séduction sans but précis ou idée un tant soit peu malhonnête derrière la tête. Hors là le jeu c’était mis en place tout naturellement, et avec aucune arrière pensée. Mais cet aspect borderline et dangereux de la situation engrangeait en même temps un défi à relever à la jolie rouquine. Et un piquant non négligeable qui pimentait l’ instant présent.

« - En même temps, nous au moins, on profites de notre liberté…. C’est pas comme tout le monde ici bas. » murmura t elle sybilline, en réponse à l’allusion aux soirées dans les bars, et au choix de repartir seul ou accompagné.

Son regard perdu dans les méandres de celui d’Alec, à ce moment précis, elle ne jouait plus aucun jeu, ni même un personnage… elle était Gabrielle, jeune femme insaisissable et spontanée.

« - Je ne crois pas que tu sois originaire d’ici… j’ai un certain don pour cela. Non ,je dirais même que tu viens d’une grande métropole. Tu me diras moi aussi, donc c’est plutôt amusant de songer qu’il faut que l’on soit tous deux paumés dans un bled au fin fond du Kansas, au milieu des champs, pour se rencontrer… La vie est ainsi faite. Je sais pas toi, mais moi je la prends comme elle viens. »

Disant cela, elle s’était penché plus encore d’Alec, son visage dangereusement proche du sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec O'Connell

avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 33
Métier(s) : Bonne question...
Âge du personnage : 25 ans
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Première rencontre? [PV une rouquine ^^]   Ven 18 Mai - 0:47

Mais qu’est ce qu’il prenait à Alec de jouer de cette façon avec cette jeune femme ? Jamais auparavant il n’avait agit comme cela. Surtout pas avec une femme. Alors pourquoi ? Qu’est ce qui lui prenait ? Un peu trop de testostérone dans le sang. Il faut dire que la jeune femme n’était pas non plus déplaisante. Une jolie rouquine, aux formes plus qu’avantageuses. Alec devait se calmer mais qu’est ce qui lui prenait ? Etait-ce par ce qu’il lisait dans ses yeux la même lueur qu’il avait dans les siens. Ce regard qui en disait long. Un regard qui disait de ne pas s’approcher car porte malheur. Ce regard sombre et torturé, exactement le même qu’Alec. Etait-ce possible que ses deux là aient un passé en commun ? Un passé qui les ai frappé tout les deux dans leurs vies et qui a fait qu’ils se sont retrouvés ici dans ce bar.

Mais quel passé pouvait-elle caché ou fuir ? Connaissait-elle le monde occulte ? Etait-elle une chasseuse. Comme si cette ville rassemblait tout les chasseurs de démons que l’état voir le pays pouvait rassembler. Entre les Winchester, cette jeune femme et Alec, ils allaient pouvoir ouvrir un club. Non ce n’était pas possible, elle ne devait pas être une chasseuse de démon vu sa corpulence, Alec ne lui donnait pas beaucoup de temps face.

La jeune femme lui lança qu’eux au moins il profitait de leur liberté contrairement à d’autres. C’était la seule chose qui lui restait, la liberté car il ne possédait plus rien, ni famille ni ami, ni avenir d’un autre coté…


- La liberté ? Peut être la seule chose qui nous reste…En plus pourquoi suivre le politiquement correcte quand on sait qu’on peut disparaître en un claquement de doigts…

Alec fit un claquement de doigts avant de reprendre un verre, cela faisait déjà le deuxième qu’il s’enfilait plus sa bière. Si ça continuait la jeune femme serait obligée de le ramener chez lui. La jeune femme lui expliqua qu’Alec n’était pas d’Hartford mais d’une grande métropole tout comme elle. Continuant en disant qu’elle prenait la vie comme elle vient. Tout en disant cela, elle s’était rapproché d’Alec, très près de lui, se penchant vers son visage.

- Bien vue…Je ne suis pas né à Hartford, ni vécu à Hartford, je viens de New York, j’y ai grandi, vécu, et maintenant je suis ici, mais ne demande pas pourquoi, tu n’auras pas de réponse…Prendre la vie comme elle vient, si je suivait cela ce soir et maintenant…

Alec regarda la jeune femme dans les yeux. Vivre la vie comme elle vient, elle pourrait se résumer en ce coir, profiter de la vie. Alec s’approcha de la jeune femme, il posa une main sur le cou de la jeune femme avant que ses lèvres ne viennent d’abord effleurés celles de la jeune femme puis cela se transforma en un baiser.

- Merci…Et maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Tremaine

avatar

Féminin
Nombre de messages : 170
Pouvoir(s) : Aucun
Métier(s) : Arnaqueuse... qui a dit que c'était pas un job ?
Âge du personnage : 23 ans
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: Première rencontre? [PV une rouquine ^^]   Ven 18 Mai - 1:21

Une fois de plus Gabrielle avait vu juste… New York. Ca c’était de la métropole. Mais elle avait également vu juste sur un autre point. Il cachait bel et bien quelque chose de sombre dans son passé, sa vie… Lui aussi était une âme torturée , tout comme elle. Il en portait les stigmates dans son regard. Et il avait été aisé à la jeune femme de les reconnaitres. Pour cause, elle voyait exactement les mêmes tous les jours, chauqe fois qu’elle contemplait son reflet dans un miroir. Alec avait il ressenti cette similitude également ?

Mais elle fut rapidement tirée de ses réflexions par le contact électrisant de la main du jeune homme dans son cou, là où palpitait une petite veine. Palpitations qui soudainement augmentèrent leur cadence pour une course effrénée.
Profiter de l’instant présent… Ce qui devait arriver arriva, leurs lèvres se rencontrèrent alors. Gaby se sentit alors s’embraser au plus profond d’elle même, au contact doux et chaud des lèvres d’Alec sur les siennes. Une sensation nouvelle, qu’elle n’avait encore jamais connu… du moins, pas lorsqu’elle était clean, sans être sous l’emprise de quoi que ce soit. Une ivresse… voilà comment elle l’aurait décrit.
Lorsqu’il s’écarta d’elle lentement, Gabrielle reprit alors son souffle, déconcertée, mais surtout effrayée pour de bon par ce qu’elle venait de ressentir. C’était un peu comme si une sonnette d’alarme venait de retentir dans son cerveau avec une inscription en lettres de feu capitales écrivant DANGER.

Elle se redressa, sentant encore la sensation du baiser sur ses lèvres brûlantes. Et maintenant ? Prends tes affaires et tires toi… lui soufflait une petite voix dans sa tête. Fuir, le plus loin possible de cet homme qui chavirait son être. Les démons intérieurs de Gaby s’affolaient dans tous les sens. Soudain, elle se sentait étouffer dans le bar, et mourrait d’envie de se procurer un paradis artificiel pour noyer et anesthésier les sensations qu’elle venait d’éprouver.

« - Et maintenant ? » répéta t elle d’une voix rauque.

La première réaction du subconscient de Gabrielle était l’attaque… l’agressivité, le cynisme. Une forme de protection instinctive. Elle jeta un regard désabusé sur Alec. Le parfait jeune homme de bonne famille. Qui plus est, il semblait plutot nanti financierement. Tu perds ton temps avec ce type, lui soufflait la petite voix insidieusement… Que veux tu qu’il fasse d’une fille telle que toi ? Il va t’utiliser et te jeter par la suite…. Jetes le la premiere…

Soudain exaspérée, les sens exacerbés, Gabrielle avait besoin d’une diversion, un verre, une cigarette. Elle sortit son paquet de la poche de son gilet et l’ouvrit presque frénétiquement : vide… vide !!!
Elle le jeta rageusement sur la table et releva alors le regard sur Alec. Il ne devait rien comprendre à son subit revirement de comportement
.

« - Et maintenant je crois que tu devrais rentrer chez toi avant de faire une bêtise, et de le regretter amèrement. Et moi je ferais mieux de rentrer au Motel. Et tout ira bien dans le meilleur des mondes. » rétorqua t elle alors d’un ton cynique. Mais ses paroles sonnaient faux… surtout de la façon dont son corps avait hurlé le contraire lors de leur bref – mais intense – baiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec O'Connell

avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 33
Métier(s) : Bonne question...
Âge du personnage : 25 ans
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Première rencontre? [PV une rouquine ^^]   Ven 18 Mai - 15:48

Est-ce que vous pensez à cette croyance qui dit que les âmes torturées pouvaient se retrouver où qu’elles soient. Et pourquoi les âmes torturées devaient se reconnaître en elles ? Pourquoi n’existait pas un système de répulsion. Un peu comme en électricité, deux électrons positifs se repoussent car ils sont de même nature, ou plus exactement de même charge. Tout simplement qu’ils étaient la même chose. Pourquoi Alec et Gabrielle n’étaient pas comme cela. Pourquoi ne se repoussaient-ils pas plutôt de s’attirer comme deux aimants ? Car au final, ils étaient très semblables l’un à l’autre. Alec ne connaissait pas son histoire mais il pouvait lire en cette jeune femme comme dans un livre ouvert. Un peu comme se résumait la vie d’Alec : violence, combat, mort, souffrance. Alec avait connu cela du fait qu’il avait tout perdu. Perdu sa famille, perdu sa vie qu’il aimait à New York. Il s’était même perdu pendant ses cinq, non six dernières années. Alec était d’une certaine façon mort. Il ne croyait plus au bien fondé de la mission qu’avait ses parents et sa sœur. Il était sur la ligne tellement fragile entre la lumière et les ténèbres mais les ténèbres semblaient tellement mieux convenir à Alec depuis quelques temps si bien qu’il restait dans les ténèbres mais un jour y succombera-t-il totalement ?

Deux aimants qui s’attiraient mutuellement. Voilà ce que les deux jeunes gens, Gabrielle et Alec, étaient. Tout au fil de leur discussion, ils s’étaient rapprochés. Peut être trop car les deux jeunes gens étaient l’un en face de l’autre, leur visage dangereusement proche et au final, ce qui devait arriver, arriva. Alec posa sa main sur le cou de la jeune femme pouvant sentir le sang afflué dans la veine de la jeune femme qui avait le cœur qui avait le qui battait la chamade. Le jeune homme finit par déposer un baiser sur les lèvres chaudes de la jeune femme. Etait-ce l’effet de l’alcool ou tout simplement une envie subite de suivre ses désirs plutôt que sa raison car pour une fois, aucune voix dans sa tête ne lui disait de foutre le camp et de s’enfermer encore une fois dans les ténèbres qu’il appréciait depuis quelques années. Alec se réinstalla sur le fond de sa chaise regardant la jeune femme qui était face à lui et qui semblait perturbée par ce qui c’était passer quelques secondes plus tôt.

La jeune femme resta quelques secondes sans rien dire. Quand Alec lui demandant en deux mots « et maintenant », la jeune femme resta quelques instants sans rien dire sans ne dire aucun mot. Soit aucun son ne pouvait sortir de sa bouche ou alors elle regrettait ce qui venait de se passer entre eux. Ce qui était le plus probable est que la jeune femme ait entendu cette petite voix dans sa tête qui lui disait de partir et ce au plus vite. Chose que la jeune femme ne tarda pas à confirmer cela à Alec. En effet, cette dernière lui lança qu’il devrait mieux repartir chez lui sinon il le regretterait « amèrement ». Elle continua en disant qu’elle ferait mieux de rentrer chez elle, comme ça tout irait mieux dans le meilleur des mondes.


- Tu penses vraiment que je suis le genre de gars qui regrettent ce que l’on fait ou ce que l’on va faire ????…C’est pas mon genre, et on ne peut regretter que ce qu’on a perdu et pour l’instant je n’ai ni gagné ni perdu quoi que ce soit…

Alec regarda le barman lui faisant le signe de venir lui apporter l’addition. Alec paya le tout. Ce dernier se leva et ramassa sa veste, puis il se mit au niveau de la jeune femme…

- La seule chose qui nous fait fuir, c’est la peur, ne te laisse pas guider par elle, crois moi, vengeance, peur, colère, à la fin on s’y perd personnellement ; j’en parle en connaissance de cause !

Alec sortit du bar pour se rendre sur le parking éclairé par les spots du bar. Alec alla s’asseoir sur le capot de la voiture. Il leva les yeux au ciel, la lune éclairait la route mais le brouillard commençait à se lever. Alec attendit en fait que Gabrielle sorte. Elle devrait bien sortir à un moment ou à un autre vu qu’elle n’avait rien pour payer. Alec s’allongea sur le capot de son gros 4X4 quand il passa le regard sur la porte, il y avait une silhouette qui sortait, une silhouette féminine, cela devait être à 90% sûr de Gabrielle.

- Je te ramène ou tu préfères faire du stop ? A moins que tu ais une voiture et dans ce cas j’ai fait le pied de grue pour rien …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Tremaine

avatar

Féminin
Nombre de messages : 170
Pouvoir(s) : Aucun
Métier(s) : Arnaqueuse... qui a dit que c'était pas un job ?
Âge du personnage : 23 ans
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: Première rencontre? [PV une rouquine ^^]   Ven 18 Mai - 20:26

Alec ne parut pas le moins du monde découragé par les propos de Gabrielle, à son grand damne. D’ordinaire, la jeune femme ne réagissait pas ainsi… bien au contraire. Le nombre d’aventures sans lendemain qu’elle avait eu, dans le but d’arnaquer son amant d’un soir ou non, elle ne les comptait plus depuis fort longtemps. Elle n’avait pas froid aux yeux, et n’était pas une timorée.
Non là, ce qui effrayait Gaby, c’était le fait qu’Alec semblait beaucoup trop facilement lire en elle ,et paraissait beaucoup trop similaire à elle… beaucoup trop dangereux. Et ses craintes se confirmèrent lorsqu’il évoqua le cercle vicieux peur, vengeance, colere, peur… Il avait oublié le dégout de soi même dans la liste.

Lorsqu’il se releva et se tint à sa hauteur pour lui parler, la jeune femme ne broncha pas. Les yeux rivés ostentatoirement sur son paquet de cigarettes vides, une moue butée sur son minois, elle demeura quoite. Et attendit qu’il sorte du pub.
Une fois qu’il eut franchit la porte, Gabrielle laissa retomber son visage entre ses mains, réprimant l’envie de hurler qui montait dans sa gorge. Les manches de son gilet s’étaient sensiblement remontées sur ses avants bras, exposant à sa vue les stigmates de son passé… les fines cicatrices qui zébraient sa peau, qui étaient là pour lui rappeler combien elle se détestait avant tout, et combien elle n’était qu’une moins que rien, une pauvre fille paumée et dépravée… A cet instant précis, Gaby se maudissait et maudissait tout autant Alec. C’était la première fois qu’elle se sentait ainsi en « danger » avec un homme. Et elle n’aimait pas du tout cela, même si paradoxalement elle mourrait d’envie qu’il l’embrasse à nouveau.
C’est comme si il parvenait à anihiler sa volonté lorsqu’il était à côté d’elle. Et la rendait vulnérable.
Mais en même temps, il n’avait pas tord. Elle s’était perdue toute ses années durant… peut être n’a t elle encore jamais vraiment su qui elle était par ailleurs. De toute façon, il était parti. Peut être ne le reverrait elle jamais. Pourquoi se compliquait elle la vie ainsi ? Plus frustrée que jamais, la mort dans l’âme, elle se décida à quitter le pub à son tour, et à regagner sa chambre au motel. Et en plus elle n’avait plus de cigarette !! Le comble pour cette soirée…

Tête basse, les mains dans les poches de son gilet, elle sortit en trainant des pieds du Up’s, commençant à s’avancer sur le parking. La nuit était tombée, et le brouillard commençait à se lever çà et là. Génial. Gabrielle continua d’avancer de quelques pas avec un soupir morose, alors qu’une voix familière retentit non loin d’elle.

- Je te ramène ou tu préfères faire du stop ? A moins que tu ais une voiture et dans ce cas j’ai fait le pied de grue pour rien …

Alec !! Le jeune homme n’était pas parti réellement, et l’avait attendu pendant tout le temps de sa réflexion, affalé sur son 4x4 noir.
Malgré elle, le cœur de Gabrielle fit un bond dans sa poitrine. Elle se tança aussitôt d’idiote.


« - Tu n’aurais pas un petit côté maso ? Je veux dire, de t’enticher d’une nana comme moi ? Je n’apporte que les problemes et je suis une sacrée chieuse tu sais… » ironisa t elle avec un léger sourire. Cependant son ton lèger sonnait faux. Elle n’était vraiment pas une fille fréquentable, pour qui que ce soit…

« - La dernière voiture que j’ai eu, je l’avais volée… »

Pour une fois, elle était sincère. A bien y penser, elle n’avait pas vraiment menti à Alec depuis leur rencontre… Elle s’approcha du jeune homme et de son véhicule et pris une profonde inspiration. Pour la première fois depuis fort longtemps, elle allait se mettre en danger.

« - J’ai bien réfléchit… je crois que tu as raison… La peur, ca n’apporte rien de bon et la fuite en avant ce n’est pas non plus l’éternelle solution…» souffla t elle en s’immobilisant face à Alec, proche à le frôler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec O'Connell

avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 33
Métier(s) : Bonne question...
Âge du personnage : 25 ans
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Première rencontre? [PV une rouquine ^^]   Sam 19 Mai - 11:34

C’était une de ces nuits tellement communes à la petite ville d’Hartford. Vous savez ces nuits dans les petites villes ou la lune éclaire les rues tandis que tout les bons citoyens que compte la cité s’enforment petit à petit. Le brouillard se levait également petit à petit signe que quelque chose pourrait se passer durant cette nuit. On avait l’impression d’être dans l’un de ses films d’horreur pour adolescent. Le brouillard qui monte et on avait plus qu’à entendre un crochet grinçant son métal sur la carrosserie de la voiture. Enfin cela, ce n’est pas seulement tirer d’un film d’horreur décevant mais de la réalité. En effet, diverses choses existaient en ce monde, des choses dont la plupart de la population n’ose même pas imaginer dans ses pires cauchemars. Comment la population pourrait imaginer des êtres qui tuent des humains pour la manger au final, ou alors des démons vivant dans les ombres dont le seul moyen de les détruire est de créer une lumière intense. Tout cela, les hommes ne pouvaient pas l’imaginer et pourtant cela existait, pire des hommes et des femmes qui connaissaient cela étaient obliger de les combattre, des chasseurs, voilà ce qu’ils étaient et Alec en faisait partie. Auparavant, cela ne gênait Alec aucunement d’être comme cela, au contraire, ça lui plaisait de faire la chasse au démon. Mais aujourd’hui c’était le contraire moins il en faisait mieux il se portait mais cela c’est comme le passé, à la fin il vous retrouve.

Alec était toujours sur le capot de sa voiture attendant que la jeune femme sorte du bar. Mais d’un autre coté, pourquoi restait-il ? Voulait-il vraiment connaître cette jeune femme ? Voulait-il sauver cette jeune femme de ses propres démons ou tout simplement se sauver lui-même ? Quelle question stupide, peut être que ni lui ni elle n’avaient besoin d’être sauvés ? En tout cas, Alec n’avait pas la vocation d’être sauvé ni de sauver qui que ce soit. Il était toujours affalé sur son 4X4 regardant les étoiles même si la vue commençait à se brouiller, non pas par les verres qu’Alec avait bu mais tout simplement par ce foutu brouillard, bientôt on ne verrai plus grand-chose. Alec avait bien fait de venir en voiture même si il n’habitait pas très loin à savoir un appartement dans le centre ville. Alec n’eut pas à attendre très longtemps car la jeune rouquine finie par sortir du bar remettant son gilet sur ses épaules, il est vrai qu’il commençait à faire frais dans le coin. Alec lui demanda si elle avait une voiture ou si il devait faire le taxi. Sur cette phrase la jeune femme fit quelques pas en sa direction et se mit à lui demander si il n’était pas un peu sado maso à s’enticher d’une fille comme elle, qui n’apportait que des ennuis et qui surtout était chieuse. Alec se releva du capot pour lui faire face.


- Je ne sais pas, te proposer de t’aider à rentrer chez toi ? Et je sui maso ? Je ne crois pas…Et qui sait ? Avec toi, ça met un peu de piquant dans la vie monotone d’Alec O’Connell, un peu de lumière dans mes ténèbres, ou l’inverse, encore un peu plus de ténèbres dans les miens, mais dans les deux je ne suis pas contre. Tu crois que tu n’es pas quelqu’un de fréquentable, même pour quelqu’un comme moi ? Crois tu que je le suis moi ? Fréquentable ?

Un peu de lumière dans les ténèbres d’Alec, une phrase qui sonnait faux car pour l’instant, il ne voulait pas être éclairé dans ce coté sombre de sa personnalité. Il ne voulait pas qu’il l’ « illumine » mais plutôt le contraire. La jeune femme lui avoua ensuite qu’elle avait une voiture, enfin que la dernière voiture qu’elle avait eu, elle l’avait volé. Ce détail fit sourire Alec. Pendant ses cinq ans de traque sans relâche, Alec en volait pour se déplacer de ville en ville. Aujourd’hui c’était fini, il avait sa propre voiture.

-Tu n’as pas peur que je sois un flic ? Et que je t’arrête pour cet aveu ? Tu as trouvé un chauffeur pour la soirée jolie rouquine !

Alec fit encore quelques pas face à la jeune femme pour qu’ils se retrouvent au final très prêt l’un de l’autre comme ils l’avaient été auparavant avant ce baiser. Le jeune homme ôta sa veste pour la mettre sur les épaules de Gabrielle. Il écouta cette dernière disant que le jeune homme avait raison que la peur n’apportait rien de bon, et que la fuite en avant n’était pas non plus une solution. Alec regarda la jeune femme.

- De quoi as-tu peur ? Et que fuis tu ? On se ressemble d’une certaine façon, tu fuis et moi pendant des années j’ai traqué sans répit, une sorte de fuite en somme et si on arrêtait de fuir pour une fois ?

Alec avait avancé de quelques centimètres si bien que son torse frôlait le corps de la jeune femme, Alec remit une mèche de cheveux de la jeune femme derrière son oreille tout en se baissant légèrement et devenant dangereusement proche en une certaine façon, tout en la regardant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Tremaine

avatar

Féminin
Nombre de messages : 170
Pouvoir(s) : Aucun
Métier(s) : Arnaqueuse... qui a dit que c'était pas un job ?
Âge du personnage : 23 ans
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: Première rencontre? [PV une rouquine ^^]   Sam 19 Mai - 12:16

Décidement, ce type avait le don pour la troubler plus que de raison… et surtout pour faire voler en éclat la carapace qu’elle s’efforcait de se forger depuis si longtemps.
Alec se releva du capot du 4x4, et lui fit face de toute sa hauteur. Gabrielle se sentait misérablement vulnérable et petite face à lui.
L’ombre et la lumière… quel vaste sujet psychologique. Cependant un frisson parcourut l’échine de la jeune femme en écoutant la diatribe du jeune homme. Ce discours, elle aurait pu elle même le tenir, mot pour mot. Cela traduisait par ailleurs parfaitement ce qu’elle pouvait ressentir.
Il s’auto proclamait non fréquentable également ? Un pâle sourire étira les lèvres de Gaby.

Soutenant son regard, elle sentait pour une fois la houle ravageuse de colère et de haine qui l’animait s ‘apaiser en son fort intérieur. Son sourire amusé lorsqu’elle déclara avoir volé une voiture ne lui échappa pas non plus. Nul doute qu’il avait du en faire autant lui aussi. Lorsqu’il émit l’hyopthèse qu’il soit un flic, Gabrielle eut un petit rire moqueur.

« - Les flics, je les connais et je les flaires de loin. Toi tu es tout sauf un flic. » dit elle d’un ton gentillement moqueur.

Mais toute trace de moquerie disparu instantanément de son visage quand il s’approcha encore plus près d’elle. Elle en retenait presque sa respiration, et avait la sensation que son cœur allait imploser dans sa poitrine. Ce cœur qu’elle croyait mort et anihilé depuis longtemps. Elle avait eu tord, et avait trop baissé sa garde ce soir. Elle frissonna inconsciemment.
Alec ôta sa veste et lui passa sur les épaules. Un geste anodin, et troublant à la fois. Elle fut alors assaillit des effluves du parfum d’Alec tandis qu’une douce chaleur se répandait en elle.

Lorsqu’il plongea son regard noisette dans le sien, une seule pensée traversa l’esprit de la jeune femme.
Je suis foutue…

- De quoi as-tu peur ? Et que fuis tu ? On se ressemble d’une certaine façon, tu fuis et moi pendant des années j’ai traqué sans répit, une sorte de fuite en somme et si on arrêtait de fuir pour une fois ?

Les paroles du jeune homme la tirèrent de ses pensées. Ce qu’elle fuyait ? Elle même… son passé, ce qu’elle était. C’était pas une fuite, c’était une forme de mort lente.

Pendant des années, j’ai traqué sans répit…

Gabrielle tressaillit et lança un regard inquisiteur et interrogateur à Alec. Traqué quoi ? Qui ? Alors une idée insensée traversa son esprit. La traque… la chasse ? Serait il un de ces chasseur lui aussi ? Là se serait le comble…
Mais le fil de ses pensées fut à nouveau avorté par la présence proche, trop proche d’Alec.
Il la frôlait presque, et se pencha dangereusement sur elle. Elle crut qu’il allait l’embrasser à nouveau, mais au lieu de cela, il remit en place derrière son oreille une mèche rebelle de ses cheveux de feu.

« - Au diable…. » murmura alors la jeune femme. Gabrielle se redressa lentement et posa doucement ses lèvres sur celles d’Alec, se sentant à nouveau électrisée. Elle glissa une main sur le torse de son compagnon, tandis que son autre main se perdit dans les cheveux blond en batailles de celui ci.

« - Oui, arrêtons de fuir … au moins ce soir. » murmura t elle, le souffle court. Elle s’écarta légèrement, les joues enf eu, le regard brûlant, et sruta les prunelles sombres d’ Alec.

« - Tu as traqué sans répit… que traquais tu ainsi ? Qui es tu Alec O’Connell ? » demanda t elle alors doucement, mais cette fois ce sans acune arrière pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec O'Connell

avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 33
Métier(s) : Bonne question...
Âge du personnage : 25 ans
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Première rencontre? [PV une rouquine ^^]   Sam 19 Mai - 15:00

Quand je vous disais que c’était le genre de nuit ou tout pouvait arriver, le meilleur comme le pire, et si pour une fois dans la ville d’Hartford et dans la vie d’Alec O’Connell, c’était un peu de meilleur qui venait dans sa vie. En effet, depuis quelques années, le jeune homme n’avait pas connu quelques périodes de bonheur ou de quoi que ce soit dans sa vie. Sa vie, durant ses six dernières années, peut se résumer au meurtre de ses parents et de sa sœur, à la traque sans répit du démon qui les avait tué, la destruction de ce démon et enfin, l’arrivée dans cette petite ville où, il y a dix mois, Alec s’installa. Au départ, il n’avait que très peu de lien avec cette petite ville. On peut même dire qu’au départ, c’était un ermite dans son appartement du centre ville. Il ne sortait que pour faire ses courses, prendre l’air de temps en temps. Il préférait ne pas avoir de contact avec la population. Il allait de temps en temps au Up’ l’un des rares bars de la ville pour boire quelques bières mais il restait seul, toujours seul à sa table habituelle au fond du bar dans le coin le moins éclairés. En dix mois, il était retourné deux fois à New York. La première fois car il devait s’occuper de tout les papiers de succession. La deuxième fois, c’était tout simplement pour se recueillir sur les tombes de sa famille.

Mais ce soir, cela avait été différent. A savoir que d’une part, il avait aidé une jeune femme, Gabrielle Tremaine qui avait perdu son argent montrant son fessier à qui voulait le voir, qu’ensuite, cette jeune femme était venu à sa table et ils s’étaient mis à parler. Alec qui ne voulait pas de contact avec la population eut même un contact physique avec cette dernière puisqu’à un moment donné ils s’embrassèrent. Finalement, la jeune femme prit peur et préféra écourter cela. Alec était sorti du bar et pour qui, pourquoi, il attendait la jeune femme à l’extérieur du bar. Il aurait pu aussi bien s’en aller, retourner chez lui pour se glisser dans son lit et ne plus penser ainsi à ce qui c’était passé, mais non il était resté assis sur sa voiture en attendant que la jeune femme arrive. Quand cette dernière était enfin arrivée, tout s’enchaîna très vite. Cette dernière expliqua à Alec que ce n’était pas un flic, qu’il n’en avait pas l’allure et que cette dernière les flairait.


- Et qui te dit que je ne suis pas un flic infiltré et qu’avec ce coté blond ténébreux, je n’ai pas mission d’arrêter les femmes voleuses de voiture ?...T’as raison, je suis tout sauf un flic !!

Alec lança cela avec un brin de moquerie dans la voix. Les deux personnes faisaient face, ils étaient terriblement proches à ce moment, leurs corps pouvaient même se frôler. Alec sentit cette sensation quand quelqu’un vous attire et que vous n’avez qu’une seule envie, celle de céder à la tentation en prenant la jeune femme dans les bras et de l’embrasser. Ils se regardèrent pendant quelques secondes, Alec se laissant sombrer dans le regard noisette de la jeune femme qui lui lança finalement « Au diable », si bien qu’elle posa sa main sur la poitrine d’Alec pouvant ainsi sentir son cœur battre rien qu’à ce simple contact, elle se redressa un peu et passant sa main dans ses cheveux déposa ses lèvres encore chaudes sur celles d’Alec pour un tendre baiser partagé. Le jeune homme passa ses bras autour de la jeune femme, une main se posant non loin de la nuque et une autre dans le bas du dos.

Une fois ce deuxième baiser terminé, les deux jeunes gens se lâchèrent, la jeune femme lançant à Alec qu’ils arrêteraient de fuir, au moins pour ce soir. Le jeune homme se demandait ce que la jeune femme pouvait bien fuir. Il écouta encore la jeune femme demandant ce qu’il avait traqué et qui était en réalité Alec O’Connell ?


-Qui est Alec O’Connell ? Ou qui était Alec O’Connell ? Ce serait la bonne question, il est mort il y a six ans. J’avais 19 ans à l’époque, mes parents et ma sœur se sont fait tués, pour faire vite, j’ai traqué leur meurtrier dans tout le pays, chaque ville où il allait, j’y allais, je l’ai tué à Baltimore et je suis venu m’installé ici, au fin fond du Kansas…

Alec n’allait pas dire à la jeune femme que ce qu’il traquait était un démon et qu’il était en fait un chasseur. Alec regarda pensif la jeune femme, il s’adossa à sa voiture en repensant à ses dernières années. Il regarda Gabrielle.

- Voilà tu connais la vie résumé d’Alec O’Connell, comme tu peux le voir, je ne suis pas super fréquentable non plus. Maintenant à toi. Qui est tu ? Qui est Gabrielle dont j’ignore le nom de famille ? Pourquoi fuis tu ainsi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Tremaine

avatar

Féminin
Nombre de messages : 170
Pouvoir(s) : Aucun
Métier(s) : Arnaqueuse... qui a dit que c'était pas un job ?
Âge du personnage : 23 ans
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: Première rencontre? [PV une rouquine ^^]   Dim 20 Mai - 10:35

Il fallut un certain laps de temps à Gabrielle pour reprendre ses esprits et que les battements effrénés de son cœur s’apaisent. Elle avait au moins une réponse à sa question. Qui était Alec O’Connell ? Un homme qui la faisait chavirer.

Même si ils s’étaient écartés l’un de l’autre, elle avait encore la cuisante sensation de ses lèvres et de ses mains sur elle. C’est alors qu’Alec lui répondit. Et ce qu’elle entendit l’effraya à nouveau. Pas dans le sens où les confidences du jeune homme la dérangeait non, dans le sens où finalement ils étaient encore plus sembables qu’elle n’aurait pu l’imaginer.

« - Alors toi aussi tu as déjà tué quelqu’un… » souffla t elle. Oui tout comme elle il avait souffert, sa vie avait été détruite, et il s’était vengé.

« - Tu as vengé ceux que tu aimais… C’est légitime. Et on est jamais mieux servit que par soi même paraît il. » poursuivit elle d'un ton sombre.

Gaby s’adossa à son tour contre le 4x4, à côté de son compagnon. Ses yeux fixaient un point invisible sur le bitume du parking. Alec, pas super fréquentable ? Pas pire qu’elle en tout cas. Un petit sourire désabusé se dessina sur les lèvres de la jeune femme quand il lui demanda à son tour qui elle était. Pour la première fois de sa vie, elle avait envie de jouer franc jeu, et de dire qui était réellement Gabrielle. Après une profonde inspiration, elle se jeta à l'eau.

« - Moi ? Je ne suis personne… Mon nom c’est Tremaine. Enfin, sur l’état civil. Je suis une fille de l’assistance publique, de Chicago. A six ans, j’ai atterit dans une famille qui semblait normale… en apparence. Et j’y ai connu l’enfer. Je suis morte aussi, lorsque je n’étais qu’une enfant. »

La voix de Gaby se brisa, assaillie par des souvenirs qu’elle reniait depuis trop longtemps, et c’est oppressée et la respiration hachée qu’elle poursuivit.

« - Un soir , j’avais 17 ans, j’ai tué celui qui m’avait volé mon innocence, qui m’avait détruite. Je me suis acharnée sur lui avec un couteau, puis j’ai mit le feu à la baraque et je suis partie »

Sur les dernières paroles, tandis que des visions de sang et de flammes dansaient devant le regard de la jeune femme, le ton de sa voix s’était soudainement durci et un rictus haineux flottait sur les traits fins de son visage.
Gabrielle n’était plus sur le parking du Up’s à cet instant là, elle était de nouveau à Chicago, six ans en arrière.


« - Je crois que depuis ces six dernières années, et même bien avant , je cherche plus à me détruire qu’à survivre… Mon palmarès est peu reluisant.»

Elle passa sous silence tous les excès auquel elle s’adonnait, la drogue, les arnaques, ses séances d’automutilation, et la vie volage qu’elle menait. Déjà rien qu’avec les précédentes révélations, elle se demandait si Alec n’allait pas prendre la fuite en courant. Et il n’aurait pas tord quelque part.
C’était la première fois de sa vie que Gabrielle se confiait ainsi à quelqu’un. Elle n’irait pas jusqu’à dire que cela soulageait, non loin de là, mais elle du s’avouer que c’était plutôt agréable de ne pas mentir pour une fois.
Mais elle demeura immobile, n’osant pas se tourner vers Alec, ni affronter son regard, retenant son souffle inconsciemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec O'Connell

avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 33
Métier(s) : Bonne question...
Âge du personnage : 25 ans
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Première rencontre? [PV une rouquine ^^]   Lun 21 Mai - 14:29

Pourquoi Alec ne lui avait pas dit tout simplement qu’il n’avait pas tué une personne dans le sens humain du terme. Tout simplement que ce n’était pas une personne mais une chose, un démon, un ramassis de l’enfer. En effet, Alec avait pourchassé ces dernières années le démon responsable de la mort de toute sa famille. Chaque jour, il ne pensait qu’à cela, le trouver pour le tuer. Il avait parcouru le pays d’est en ouest, du Nord au Sud pour le retrouver. A chaque fois, il faisait en sorte que le démon ne puisse pas tuer ou attaquer qui que ce soit en arrivant toujours au bon moment. La victime était devenu le chasseur et le chasseur était devenu une cible. Au final, Alec avait retrouvé le démon à Baltimore où ce dernier finit par brûler dans les flammes, certes, ce n’était pas l’enfer mais au moins ce démon retournait là où il était né, à savoir le néant.

Mais pourquoi Alec n’avait pas dit tout cela à Gabrielle ? Tout simplement que cela ne se faisait pas de dire à une personne que l’on venait de rencontrer de dire que ses parents avaient été tués par un démon qu’Alec avait chassé. Et ainsi de faire entrer la jeune femme en question dans un monde qu’elle ignorait. Alec, aujourd’hui, pensait qu’il aurait mieux fallu qu’il ne connaisse jamais le monde occulte, mais venant d’une famille de chasseur, cela était « tout à fait normal ». Mais il ne pouvait pas le dire à Gabrielle, elle ne pourrait pas comprendre et elle s’en irait en courant en criant au fou si elle savait tout. C’est pour cela qu’Alec préféra dire qu’il s’agissait d’un humain. Cela faisait plus « réel ».

Alec écouta la réaction de la jeune femme. Et cette dernière surpris Alec lorsque la jeune femme en question lui lança que lui aussi avait tué quelqu’un. Le jeune homme eu un ensemble d’interrogation dans la tête. Alors elle aussi a déjà tué. Mais quoi ? Un homme ? Un démon ? Non ce n’était pas possible. Elle continua en disant que l’on n’était jamais mieux servi que par soi même. Cela était vrai mais cela n’enlevait pas pour autant les souffrances que l’on pouvait ressentir quand on perd quelqu’un que l’on a aimé, encore moins quand il s’agit de trois personnes.


- Jamais mieux servi que par soi même…Mais ça n’enlève pas la peine ni la colère et j’ai toujours ce goût de vengeance dans la bouche et ça ne veut pas te quitter, enfin pour le moment…

Alec écouta ensuite la jeune femme raconter son histoire tandis qu’elle se mettait juste à coté de lui adossée au 4X4. Elle s’appelait Gabrielle Tremaine, elle venait de l’assistance publique et placée au sein d’une famille d’accueil, elle y a connu l’enfer. Si bien qu’elle a tué le responsable de tout cela, et au final elle brûla la maison dans laquelle elle avait connue cet enfer. Les six années suivantes, la jeune femme passait son temps à s’auto détruire. Peut être la conséquence de perdre son innocence, quand on est mort à l’intérieur, on essaye de mourir à l’extérieur.

Au final, les deux jeunes gens se ressemblaient plus que ça. Chacun avait combattu ses propres démons et avaient réussi à les détruire mais ils avaient perdue une partie d’eux également. Ils n’étaient plus le jeune homme et la jeune femme qu’ils étaient auparavant, le redeviendront-ils un jour ? Il est fort probable que non. Quand on change ainsi, on le reste jusqu’à la mort, à moins qu’on ait quelque chose à quoi se rattacher.


-Au final, on s ressemble beaucoup, tu as combattu tes démons comme le j’ai fait, si tu crois que je vais partit par ce que tu m’as dit que tu connais la mort puisque tu l’as donné, tu te trompes, je resterai là…

Alec se mit face à la jeune femme. Il mit sa main sous son menton pour l’obliger à le regarder, il laissa son regard tombé dans celui de la jeune femme qui était si proche de lui. Il passa sa main sur la joue de la jeune femme.

- Est-ce que j’ai le regard d’une personne qui te juge ou qui te veux du mal ou quoi que ce soit d’autre ?

Alec se baissa légèrement, le jeune homme avait fait le premier, puis la jeune femme le deuxième, Alec allait faire le troisième. Il redéposa ses lèvres sur celles de la jeune femme, il passa ensuite ses bras sous la veste qu’Alec avait mit sur les épaules de la jeune femme. Il la serra dans ses bras pendant le temps que dura ce baiser un peu plus passionné que les deux premiers. Le baiser se stoppa. Il garda la jeune femme tout de même dans ses bras posant ses mains sur sa taille.

- Et pourquoi es tu venue ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Tremaine

avatar

Féminin
Nombre de messages : 170
Pouvoir(s) : Aucun
Métier(s) : Arnaqueuse... qui a dit que c'était pas un job ?
Âge du personnage : 23 ans
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: Première rencontre? [PV une rouquine ^^]   Lun 21 Mai - 15:14

Il ne la jugeait pas. Il ne prenait pas non plus la fuite en inventant une excuse bidon. Non, Alec était toujours à côté d’elle. Il ne s’en irait pas. Il lui fit face alors de toute sa hauteur, lui relevant doucement le menton de sa main pour la forcer à le regarder dans les yeux. Ces yeux sombres et chauds, dans lesquels elle se noyait à chaque fois.

- Est-ce que j’ai le regard d’une personne qui te juge ou qui te veux du mal ou quoi que ce soit d’autre ?


Son regard ? Non son regard ne dégageait rien de tout cela, elle devait se l’avouer. Mais nul son ne sortait de sa bouche. Lorque la main de son compagnon caressa sa joue, elle frémit inconsciemment, ne pouvant détacher ses yeux des siens. Il allait l’embrasser à nouveau, et elle allait le laisser faire. Parce qu’elle en avait autant envie que lui.

Dans quels ennuis tu te fourres encore ma vieille ? Encore cette petie voix. Mais elle se refusa de l’écouter, se laissant aller contre le corps musclé d’Alec, lui rendant son baiser en se cambrant sous ses mains.
Le baiser était plus intense, plus affirmé que les précédents. Et son trouble n’en était que plus grand.
Puis Alec s’écarta lentement, mais sans rompre le contact, ses mains sur sa taille. Le souffle court, Gabrielle posa son visage sur le torse du jeune femme, pouvant presque entendre de façon audible les battements de son cœur. Battements bien rapides par ailleurs, tout comme ceux de son propre cœur, qui s’emballait d’une façon inhabituelle.

Alec se décida alors à rompre le silence qui s’était instauré entre eux, pour lui demander ce qu’elle faisait à Hartford. Allait elle lui mentir, comme à Sam et Dean ? Ou bien lui avouer toute la vérité, la vraie raison de sa présence en ces lieux ? Et si elle lui parlait du surnaturel, comment allait il le prendre ? Il avait beau être du genre compréhensif, il allait finir par la prendre pour une folle.
Gaby ouvrit la bouche pour répondre, son histoire d’auto stop toute rédigée, mais elle se ravisa. Non. Pas maintenant. Pas après tout ce qui avait été dit, elle n’allait pas mentir là dessus à Alec.

« - Tu vas probablement me prendre pour une folle… » commença t elle, en relevant son visage afin de soutenir le regard de son compagnon.

« - Il y a quelques jours, j’ai fait une rencontre un peu particulière dans un pub, à Kansas City. Un type, de mon âge. Il avait une sacoche, et dans cette sacoche un vieux carnet relié de cuir. A un moment, il s’est éloigné pour parler au téléphone… avec son frangin. J’ai fouillé dans son sac et j’ai pris le carnet pour le feuilleter. »

Elle devina un sermon latent de la part d’Alec à ces propos.

« - Oui je sais, c’est pas bien, mais je lui ai pas volé, j’ai juste regardé »

Parce que j’ai pas pu le prendre, pensa t elle aussitôt.

« - Ce carnet était pour le moins… étrange. Tout ce qui y figurait faisait mention de chose… étrange, de paranormal et autres phénomènes surnaturels. Celui qui avait écrit ces lignes semblait chasser ces choses. Ca paraît incensé mais je te jure que c’est la vérité. »

Elle fit une pause, s’attendant à une quelconque moquerie de la part d’Alec, mais rien ne vint.

« - Dans la conversation, Sam – c’est son nom – m’a dit qu’ils se rendaient avec son frère, Dean, ici même à Hartford. J’ai décidé de les suivre afin d’en savoir plus, si toutes ces choses écrites étaient vraies ou non, et si ils… chassaient vraiment ces trucs.

J’ai eu ma réponse ce matin même, Alec. Je n’ai pas rêvé, tout ceci est bien réel. Tu te rends compte ? »


Sa voix vibrait d’excitation à ces mots. Même si il n’y avait rien de réjouissant à tout cela, et que les frères Winchesters lui avaient posé un lapin ce soir même. Ou alors, la ponctualité n’était vraiment pas leur fort. Ou bien ils avaient des ennuis.

«- Je devais les revoir ce soir pour en parler… Je crois qu’ avec cette histoire de chasse aux fantômes… j’espère trouver un but dans ma vie. Au lieu de jouer bêtement avec la mort tous les jours, j’ai ici un moyen utile d’en faire de même… Plus besoin d’excès en tous genres comme exutoire...»

Elle ne regardait plus Alec, plongée dans ses réflexions. Oui, plus besoin de se droguer ou de défier ses limites quotidiennement. Elle pourrait évacuer sa rage et sa haine de façon utile et concrète. Elle aurait un but. Fini l’errance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec O'Connell

avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 33
Métier(s) : Bonne question...
Âge du personnage : 25 ans
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Première rencontre? [PV une rouquine ^^]   Lun 21 Mai - 18:45

Alec faisait toujours face à cette jeune femme qui le troublait tant. Il s’était promis de ne jamais d’avoir de lien avec qui que ce soit et pourtant ce soir, il en avait avec cette jeune femme. Il ne saurait pas dire pourquoi il en avait mais c’était comme tout c’était passé naturellement comme si ce qui devait se passer allait non seulement se passer mais en plus, que cela avait été guidé par quelque chose d’extérieur, le destin ? Alec n’y croyait pas mais pourtant ces deux personnes s’étaient rencontrées, appréciées et embrassées. Alors si ce n’était pas le destin, qu’était ce donc ? Un esprit surnaturel qui veut leur jouer un tour en faisant que ces deux personnes se rapprochent ou en faisant jouer leurs hormones ? Non cela n’existait pas ce genre de démon ou d’esprit ;

Quand Alec demanda à la jeune femme si il avait un regard qui la jugeait ou quoi ce soit d’autre. Quand la jeune femme regarda Alec, ce dernier comprit qu’elle lui faisait confiance. La jeune femme posa alors sa tête contre son torse. Ce contact eut pour effet d’accélérer le battement de cœur du jeune homme qui finalement passa ses bras autour de la jeune femme, passant une main dans les cheveux flamboyant de Gabrielle. Puis elle commença à lui expliquer les raisons de sa venue à Hartford. A savoir que la jeune femme avait rencontré à Kansas City deux hommes dont l’un portait un carnet en cuir ayant certaines information à l’intérieur. En effet, ce carnet montrait des informations sur le monde surnaturel. Un moment le cœur d’Alec se mit à battre encore plus. Elle continua en disant que les deux jeunes gens s’appelaient Sam et Dean, autrement dit les Winchester qui étaient arrivés il y a peu de temps en ville.

Elle continua son histoire en disant qu’elle devait revoir ses personnes. Qu’elle avait trouvé un sens à sa vie maintenant, qu’elle voulait elle aussi se mettre dans la chasse aux démons. Alec eu un pique de stress à l’annonce de cela. Le jeune homme regarda la jeune femme. Et si il lui disait tout ? Si il lui disait tout sur lui ? Sur ce qui a vraiment tué sa famille ? Mais il ne pouvait pas le faire ici.


- Je ne te prends pas pour une folle, crois moi …J’ai quelque chose à te montrer avant de te répondre quoi que ce soit sur ce que tu viens de me dire, suis moi…

Alec ouvrit la porte de son 4X4 à Gabrielle pour qu’elle puisse monter. Il se mit au volant et quitta le parking du Up pour se rendre chez Alec où ce dernier avait quelque chose à lui montrer qui concernait le passé du jeune homme et peut être l’avenir de la jeune femme.

[Topic Clos]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Première rencontre? [PV une rouquine ^^]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Première rencontre? [PV une rouquine ^^]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma première aquarelle....
» [De Schaepdrijver, Sophie] La Belgique et la Première Guerre mondiale
» Les libraires d'Esprit BD chroniqueurs sur Clermont-Première
» Petite rouquine
» Quelle est la première montre à avoir......? [historique] Merci de vous y joindre!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural :: Kansas :: Hartford :: Le Centre Ville :: le Up's-
Sauter vers: