Supernatural

Suivez les deux frères dans leur lutte contre un mal surpuissant
 
S'enregistrerMembresGroupesAccueilFAQRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Wood [FD Samedi 12 Mai]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ashley Sullivan

avatar

Féminin
Nombre de messages : 246
Age : 28
Pouvoir(s) : Plus aucun pouvoir
Métier(s) : Lycéenne - Etudiante en Litérature - Membre des Pompom Grils.
Âge du personnage : 19 ans
Date d'inscription : 12/05/2007

Feuille de personnage
Nationalité: Américaine et Canadienne
Groupe/Clan: Chasseuse/ Bien
Amis/Ennemis:

MessageSujet: Wood [FD Samedi 12 Mai]   Mer 16 Mai - 23:50

Un jour plus tôt...

Le réveil de Jack Harris sonna. Il affichait cinq heure du matin, le soleil montrait ses premiers rayons de l' aube matinale sous une aire pure, fraîche et humidifier par la rosée matinale. Jack était un homme qui avait la trentaine environ, jeune et plein d' énergie. Il avait des cheveux noirs et des yeux bleu à faire tomber plus d' une fille. Il était d' une grand taille et plutôt un corps bien développer. Elle ouvrit les yeux, la tête dans les nuages encore. Sa femme n' était pas dans le lit. Il se dirigea vers la salle de bain, alluma la lumière, se déshabilla et prit une douche. Tout comme sa femme, il était depuis toujours un habitant du Texas. Il sortit de la douche, attrapa une serviette, s' essuya et s' habilla. Quand il descendit les escaliers pour se rendre dans la cuisine il manqua de trébucher. Il était vêtu d' un jogging. Sa femme était là, en train de préparer le petit déjeuner.

"Bonjour chérie", lui dit-il.
"Bien dormit?", lui demanda sa belle femme.
"Oui. Surtout faut que je soie en forme pour la randonné!", s' exclama-t-il. "Je rentrerai ce soir."

Sa femme acquiesça d' un sourire. Elle était plutôt de petite taille, cheveux châtain, yeux marron et plutôt fine. Jack se contenta de manger une biscotte et de boire son café avant de déposer un baiser à sa femme et de lui dire qu' il partait. Il sortit de sa maison, monta dans sa voiture, fit marche arrière et fonça pour la belle forêt d' Hartfort.

Samedi 12 Mai, au petit matin.

Dans un petit Motel se trouvant sur la route 66, Ashley avait passé sa nuit après son arrivée la veille à celui-ci. Elle ouvrit la porte et ramassa le journal qu' elle avait demandée. Elle avait les cheveux en vrac, une gueule de bois pas possible, qui n' arrangeait rien quand elle bâilla. Elle claqua la porte d' entrée et s' assit sur son lit, les couvertures en désordres. Dans la chambre sa sentais le renfermé comparais à l' extérieur où l' air était fraiche mais qui ne tarderait pas à vite se réchauffer dans la journée. Elle prit son parfum Lolita Lempicka de son sac à dos et en mit un peu partout dans la pièce. Elle respira une bonne bouffer d' air. Elle reprit le journal en main. Elle le feuilleta et elle tomba sur l' article parlant d' un jeune randonneur, la trentaine, brun, yeux bleu, vers les un mètre quatre-vingt, corpulence développé et qui se prénommait Jack Harris.

Citation :
Samedi 12 Mai, page 2.5

D' après le témoignage de sa femme, madame Harris explique aux enquêteurs que son mari, Jack Harris, 30 ans, 1m80 environ, dans les 80kg, était parti randonné dans la forêt de Hartfort vers les 6h30 du matin, Vendredi 11 Mai. Sa femme confirme qu' il devait rentrer dans la soirée mais il n' est pas rentré de la nuit et à l' heure actuelle, il est encore portée disparu. D' après sa femme, ils n' étaient pas au courant de la disparition récente de deux adolescents âgé de 17 ans il y a deux semaines auparavant, dans la même forêt. Tout comme les deux jeunes adolescents, Jack Harris est introuvable. La police continue à faire des recherches en espérant avoir un indice.

Ashley ne bougeait plus pendant quelques minutes avant d' être ramener à la réalité par son réveil qui sonna se qui la fit sursauter.

* Fichu réveil!*

Elle décida d' aller voir ça d' un peu plus près. Depuis que Ashley savait que les Anges et les Démons existaient, le moindre petit trucs louches, elle s' en méfiait. Et cette histoire de disparition était plus que louche et trop vrai pour être du hasard. Elle n' avait pas l' étoffe d' une chasseuse expérimentée... à vrai dire... c' était sa première mission et sa première rencontre avec le surnaturel si jamais il y en avait, arrivé là bas, hormis son don étrange. Elle sauta dans la baignoire et prit un bain avant de se lancer. Une heure trente plus tard, elle sortit de sa chambre, vêtue d' une mini-jupe en polyester beige, d' un décolleté saumon cachait par une veste verte pomme ainsi que une paire de converse bleu ciel. Dans ses cheveux une barrette maintenait sa frange. Elle ferma la porte à clef et partit en direction d' une Cadillac Convertible rouge. La vieille voiture rouge était restée toute la nuit décapoter. Ashley sauta à l' intérieur et la démarra avant de foncer sur la route en direction de la forêt, à l' Est du Kensas. Quand elle arriva sur les lieux, elle ralentit pour se garer un peu éloigner des policiers qui enquêtaient. Elle coupa le contact de son véhicule, descendit et se dirigea timidement vers les policiers, touchant ses clefs de voitures par nervosité, le trac lui montant au ventre. un flic s' aperçut de sa présence et se dirigea vers elle.

"Désolé Mad'moiselle mais je ne peux pas vous laisser passer.", lui dit le flics.
"Je... je suis scientifique."

Le policier la dévisagea de la tête au pied et se mit à rire.

"Oui. Moi je suis le fils de Bush.", lui lança le policier, ironiquement.
"C' est vrai?", demanda Ashley.
"Aller dégager d' ici maintenant sinon j' vous coffre"
*Scientifique... pffff archéologue quand tu y est ma pauvre Ashley*

Elle rebroussa chemin, environ quelques mètres et regarda autour d' elle si elle ne trouverait pas un moyen de se faufiler dans la forêt sans se faire repérer.

_________________

"Avoir peur... c' est déjà y croire"


Dernière édition par le Jeu 17 Mai - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec O'Connell

avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 33
Métier(s) : Bonne question...
Âge du personnage : 25 ans
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Wood [FD Samedi 12 Mai]   Jeu 17 Mai - 12:57

- Le tazer est dans le tiroir de la cuisine, essayez de l’éloigner avec les appareils électriques pendant que je vais le chercher

- Alec, c’est trop dangereux, Alec reste ici !!!

Mais le jeune Alec n’écoutait que très rarement ce qu’on lui disait de faire. Ce dernier alla doucement dans la cuisine regardant au passage si le démon n’était pas dans la pièce. Il regarda autour de lui avant d’aller jusqu’au meuble de cuisine pour trouver ce qu’il cherchait. Il ouvrit le tiroir pour trouver le tazer qu’il prit dans ses mains. Mais il sentit quelqu’un ou quelque chose s’approcher de lui. Il se tourna et vit le démon sous sa forme d’eau. Alec n’eu pas le temps de faire quoi que ce soit que le démon le frappa, Alec fut projeté par la fenêtre et se cogna violemment la tête au sol. Il sombra dans l’inconscience. Il se réveilla enfin, il ne savait pas combien de temps il était resté dans les vapes. Alec se leva difficilement et tazer en main entra dans la maison quand…

Le réveil sonna dans la chambre d’Alec. Ce dernier se réveilla en sursaut. Ce rêve, non ce cauchemar. Il revenait chaque nuit, mais pourquoi ? Alec était hanté par cette nuit. Il faudrait peut être qu’un jour ce cauchemar le laisse vivre en paix. Ou alors était-ce sa punition pour ne pas avoir agit en temps voulu. Seulement cinq ans plus tard, cinq ans ont été nécessaire pour que ses parents et sa sœur soit enfin vengé et que eux puissent reposer en paix. Alec éteignit son réveil et se leva. Il se dirigea vers la cuisine allumant le TV et alla se préparer un café. Pendant que la boisson chaude se préparait, Alec écoutait les nouvelles aux informations.


Citation :
Ici Hilary Newton pour KLM News. Nous sommes toujours sans nouvelles de Jack Harris, ce randonneur qui a disparu au sein de la forêt de Hartford le 11 mai. Jack Harris est un homme d’1m80, de corpulence assez développé. C’est un habitué des randonnés. Selon sa femme, Jack Harris connais parfaitement cette forêt mais ignorait que deux jeunes hommes de 17 ans avaient disparu. Les recherches ont commencé tôt ce matin et des habitants de la petite ville de Hartford se joignent à la police pour tenter de retrouver Mr Harris. Mais une question subsiste, troisième disparition ou juste un homme qui s’est perdu dans cette verdure luxuriante ? C’était Hillary Newton pour KLM News.

Alec prit sa tasse de café et commença à boire son café, il alla dans on grenier et y descendit une malle qui déposa dans le salon. Il s’était promis pourtant de ne jamais la ressortir, il allait l’ouvrir quand il referma brusquement la malle. Il préféra prendre sa douche. Il se déshabilla et entra dans la cabine. Pendant que l’eau ruisselait sur son corps, il n’arrêtait pas de penser à cet homme. Il ne s’était pas perdu, c’était une troisième disparition. Trois dans une même forêt, ce n’était pas une coïncidence. Alec sortit de sa douche et s’essuya, sur son épaule, on pouvait voir son tatouage. Il se dirigea ensuite dans sa chambre, il s’habilla d’un jean, d’un sweet, et d’une veste en cuir. Il mit ensuite des chaussures de marches. La forêt était immense. Il alla ensuite dans le salon, il prit un sac de sport, il hésita tout de même à ouvrir sa malle mais il le fit tout de même. Il prit un Beretta 9 mm avec munition ainsi qu’un fusil à canon scié avec des munitions également. Il prit du sel, de l’eau bénite. Tout ce qui pouvait lui être utile. Il sortit de chez lui pour monter dans son 4X4 noir. Il prit la direction de la forêt.

Trente minutes plus tard, il arriva sur les lieux. Voyant son sac et ses chaussures, les policiers le laissèrent passer, car ils savaient qu’ils venaient donner un coup de main. Alec qui pendait que jamais il ne referait de traque, et le voilà à nouveau sur le terrain, seulement dix mois après. Alec laissa les flics et les gens « normaux » fouiner à leur guise, Alec allait suivre ses propres pistes. Alec prit d’abord la direction de l’extérieur de la forêt car un bon randonneur ne se gare pas sur le parking général, il préfère laisser sa voiture plus loin. Il commença donc ses recherches avant le barrage de police. Alec vit alors une jeune femme, une blonde se glisser dans la forêt à l’insu des policiers. Alec la suivit pour voir où elle pouvait bien aller.


- Vous êtes perdue ? Où vous voulez faire de la randonnée ? Avec cette tenue ça va être dure ?

Alec s’approcha de la jeune femme, elle ne devait pas avoir plus de la vingtaine, de taille moyenne, environ 1m60/70. Une blondinette en somme qui avait sûrement envie de jouer à l’apprentie Sherlock Holmes.

- Je m’appelle Alec, et je ne crois pas que vous faites partie ni des flics ni des habitants de cette ville, alors vous êtes ? Et deuxième question, vous êtes là pour donner un coup de main ? Si oui, avec une mini jupe et les converses, ça ne va pas le faire, mais bon, chacun ses choix…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley Sullivan

avatar

Féminin
Nombre de messages : 246
Age : 28
Pouvoir(s) : Plus aucun pouvoir
Métier(s) : Lycéenne - Etudiante en Litérature - Membre des Pompom Grils.
Âge du personnage : 19 ans
Date d'inscription : 12/05/2007

Feuille de personnage
Nationalité: Américaine et Canadienne
Groupe/Clan: Chasseuse/ Bien
Amis/Ennemis:

MessageSujet: Re: Wood [FD Samedi 12 Mai]   Jeu 17 Mai - 19:18

Ashley vit un 4x4 noir arriver sur les lieux de l' enquête. Elle ni prêta guère attention. Il y avait des policiers un peu partout. Certains étaient au véhicule en train de parler à la radio ou encore affalaient sur une carte de la forêt au côté des gardes forestiers. D' autres étaient dans la forêt avec des chiens à la recherche d' une quelconque piste. Puis tout doucement, Ashley réussit à se faufiler à travers la forêt quand tout à coup...

"Vous êtes perdue ? Où vous voulez faire de la randonnée ? Avec cette tenue ça va être dure ?"

Ashley sursauta et fit volte-face en brandissant une dague devant elle. La respiration haletante par la peur soudaine elle s' aperçut que quelques secondes après qu' elle brandissait une dague, marqué de marques bizarre, devant un inconnu. Elle rangea aussitôt son arme dans son petit sac à main en jean' s rose bonbon Levis. Elle s' avait plus quoi faire et elle le dévisagea : un homme d' une belle corpulence apparemment, des cheveux blond et ébouriffer , de petits yeux châtains très charmeur. Vêtu d’ un jean’ s, d’ un sweet, d’ une veste en cuir et d’ une paire chaussures de marche et il tenait un sac de sport sur son épaule de gauche Il s’ avança vers Ashley.

«  Euh… non non je n’ suis pas perdue… je… comment dire… je suis une apprenti journaliste! Voilà! Oui, je suis dans le métier de journaliste … »

Ashley parut peu convaincante.

"Je m’appelle Alec, et je ne crois pas que vous faites partie ni des flics ni des habitants de cette ville, alors vous êtes ? Et deuxième question, vous êtes là pour donner un coup de main ? Si oui, avec une mini jupe et les converses, ça ne va pas le faire, mais bon, chacun ses choix…"
"Euh… et bien… je suis apprenti… donc j’ apprend. Et… La dague c’ est euh… pour me défendre au cas où si je rencontre un psychopathe pervers… *comme vous par exemple*", se dit Ashley dans sa tête tout en reculant alors que lui avançait.

Ashley avait tellement reculer qu’ elle se retrouva coincer contre un arbre. Elle se méfiait d’ Alec qui continuait d’ avancer.

"Je… euh… je dois aller travailler."

C’ est alors qu’ elle trébucha, tomba au sol. Elle reprit vite sa dague de sac à main et menaça Alec tout en se relevant.

"Attention! Je suis armée! N’ approchez pas!"

_________________

"Avoir peur... c' est déjà y croire"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec O'Connell

avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 33
Métier(s) : Bonne question...
Âge du personnage : 25 ans
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Wood [FD Samedi 12 Mai]   Ven 18 Mai - 16:37

Quand Alec arriva sur le parking autrement dit sur la base de commandement des recherches, il eut une drôle de sensation, comme si quelqu’un les observait. Certes, il y avait les journalistes, les flics qui scrutaient les horizons. Non, c’était comme si quelqu’un extérieur au monde qui était réuni les observait scrupuleusement. En descendant de sa voiture, le jeune homme regarda autour de lui, pourtant on ne voyait rien, juste des arbres à perte de vue. Alec devenait paranoïaque en plus ? Peut être tout simplement que cela faisait quelques temps qu’il n’avait pas traqués et qu’il devait se remettre dans le bain. Car oui, il en était persuadé, trois disparitions dans la même forêt n’était pas une coïncidence. Seul un être démoniaque pouvait faire cela. Il ne voyait pas un humain kidnapper trois personnes sans donner de nouvelles de ces disparus, pas de demande de rançon, pas de corps. Il ne pouvait s’agir que d’un démon. Mais de quel démon, on peut dire qu’ils étaient nombreux, notamment ceux qui étaient dans la forêt. C’est pour cela qu’Alec avait pris du nécessaire dans son sac : fusil à canon scié (et ce n’était pas une Winchester), ainsi qu’un arme de poing au cas où plus du sel et de l’eau bénite.

Un des flics était venu lui demander si il faisait partie des recherches, Alec lui répondit que oui. Ce dernier lui expliqua qu’il avait appris la disparition aux informations et qu’il voulait donner un coup de main. Le policier lui proposa de se joindre aux autres mais Alec préférait suivre ses propres pistes. Le policier lui demanda si il était bien équipé. Alec lui affirma cela avec un grand « oh que oui ». Alec commencerait donc à l’extérieur de la zone de recherche en essayant de retrouver le chemin qu’avait pris l’homme. C’est à cette occasion qu’Alec tomba sur une petite blondinette.

La jeune femme ne savait ni s’habiller pour faire des recherches avec sa mini jupe et ses converses mais non seulement elle ne savait pas mentir essayant de se trouver des excuses en disant à Alec qu’elle était journaliste. Elle ne devait même pas sortir du lycée et elle se prétendait journaliste. Alec secoua la tête se demandant sur quel phénomène de foire, il était tombé.


- Alors vous êtes journaliste ? Alors de un : où est votre badge de journaliste ? De deux : vous êtes un peu jeune pour être journaliste, et de trois : passons sur l’âge, vous savez que les journalistes ne doivent pas venir ici, ils doivent rester derrière le ruban jaune qui est là bas. Ensuite n’essayer pas d e m’entuber, ça ne marchera pas, alors repartez chez …votre maman !!!

Alec était tombé encore sur l’une de ses folles qui venaient sur les lieux du crime pour avoir un peu d’adrénaline. Alec lui avait demandé également au cas où si elle venait donner un coup de main, il se pouvait que ce dernier se trompe et qu’elle ne soit pas une amatrice des lieux de crimes. Cette dernière lui répondit qu’elle était une apprentie, une apprentie qui portait une dague avec des symboles chrétiens. Et voilà, il était tombé sur une folle furieuse.

- Tiens vous n’êtes plus journaliste ? Mais maintenant vous êtes une apprentie qui se ballade avec une dague sacrificielle ? Super, je suis tombé sur une folle furieuse qui veut faire un remake du projet Blair Witch, vous n’êtes pas une sorcière par hasard ?

Alec fit quelques pas que la jeune femme se retrouva les fesses à terre en menaçant Alec avec sa dague. Quand il disait que c’était une folle furieuse. La jeune femme se releva et Alec s’approcha rapidement d’elle, il lui fit un mouvement du poignet et lui prit sa dague qu’il plaça sous sa gorge…

-Maintenant je pourrai vous trancher la gorge sans aucun regret, légitime défense, mais je vais vous laisser en vie…

Alec lui rendit sa dague avant de partir pour s’enfoncer dans la forêt, en espérant que la jeune femme ne le suive pas et qu’elle rentre chez elle, chez les fous de l’asile !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley Sullivan

avatar

Féminin
Nombre de messages : 246
Age : 28
Pouvoir(s) : Plus aucun pouvoir
Métier(s) : Lycéenne - Etudiante en Litérature - Membre des Pompom Grils.
Âge du personnage : 19 ans
Date d'inscription : 12/05/2007

Feuille de personnage
Nationalité: Américaine et Canadienne
Groupe/Clan: Chasseuse/ Bien
Amis/Ennemis:

MessageSujet: Re: Wood [FD Samedi 12 Mai]   Ven 18 Mai - 17:29

"Alors vous êtes journaliste ? Alors de un : où est votre badge de journaliste ? De deux : vous êtes un peu jeune pour être journaliste, et de trois : passons sur l’âge, vous savez que les journalistes ne doivent pas venir ici, ils doivent rester derrière le ruban jaune qui est là bas. Ensuite n’essayer pas d e m’entuber, ça ne marchera pas, alors repartez chez …votre maman !!!"
"Han! Non mais j' hallucine!"

Ashley fut bloquer par un arbre. En voulant s' enfuir, elle chuta et par peur elle sortit sa dague chrétienne qu' elle tendait bien devant elle se méfiant d' Alec, ce blondinet au charme éblouissant que Ashley était en train de menacée.

* Non mais... Ashley sa y est ma vieille tu es sur les nerf, tu deviens folle il la raison! Tu menace un si beau mec?!! Non mais... non te déconcentre pas. C' est peut-être un démon qui essaye de t' amadouer. Journaliste. Franchement je ne suis bonne à rien moi. Ah si.... en majorette!*, se dit-elle dans sa tête.
"Tiens vous n’êtes plus journaliste ? Mais maintenant vous êtes une apprentie qui se ballade avec une dague sacrificielle ? Super, je suis tombé sur une folle furieuse qui veut faire un remake du projet Blair Witch, vous n’êtes pas une sorcière par hasard ? "

Cet homme devenait insupportable pour Ashley. A chaque fois qu' elle se trouvait devant un bel homme, elle se mettait à bafouiller. Alors si en plus celui-ci fait en sorte qu' elle soit encore plus mal à l' aise, Ashley aller être surpasser par ses émotions. Et quand elle est surpassée, le vent se lève, manifestation de son don qu' elle ne contrôle aucunement. C' était miracle encore que celui-ci ne soie pas manifester encore. Ashley était toute rouge non pas qu' elle était en colère mais qu' elle était timide, gêner et avait peur qu' Alec soie un démon et la tue.

"C-cela n-ne vous r-regarde pas de q-qui je suis!", cira-t-elle. *Contrôle toi Ashley!*

Ashley manquant de tomber à nouveau , Alec en profita pour la désarmer, en lui tordant le poignet, celle-ci laissa échapper un cri de douleur et au même moment un vent fort se leva pour retomber aussitôt. Alec plaqua Ashley contre un arbre et la menaça de sa propre dague en la pointa sous sa gorge. Le visage d' Alec était à quelques centimètres de celui d' Ashley et elle pouvait sentir son souffle.

*Hollywood chewing-gum à l' eucalyptus?*
"Maintenant je pourrai vous trancher la gorge sans aucun regret, légitime défense, mais je vais vous laisser en vie…"

Ashley s' imagina les pires morts, dans les pires souffrances qui pourrait lui arriver dans quelques secondes mais Alec se contenta de la lâcher, de lui redonner sa dague et de partir. Ashley tomba à genou au sol, son coeur battait la chamade. Ashley releva la tête et respira un bon coup l' air frais et pure de la forêt.

*il va me le payer!*

Puis elle contempla la forêt, chose qu' elle n' avait pas fait depuis son arriver. Il y avait la route qui la traversait. Les journalistes et policiers s' y tenaient sur la bordures. Heureusement que les policiers avaient pas entendu ses cris quand Alec lui faisait de la "torture de barbare" sinon elle n' aurait pas pu continuer son enquête personnelle. Donc elle examina la forêt. Il y avait des pins et des sapins verdoyants. Il faisait frais ici et le sol était verdoyant aussi. De petites jonquilles parsemaient le sol un peu partout. Les arbres avaient des formes qui étaient assez marrantes au yeux d' Ashley. Le ciel au dessus de sa tête était bleu et aucun nuage. Ashley reporta son regard sur sa dague et la rangea dans son sac à main car si on la voyait avec ça elle serait suspect numéros une. Elle se leva, se frotta les genoux, les fesses et les jambes ainsi que son poignet douloureux. Puis elle reprit sa marche dans la même direction que celui d' Alec, tout en se recoiffant.

"c' est pas mon père à s' que je sache", se dit-elle en chuchotant.

Alors qu' Alec examinait les environs, Ashley fit exprès de le dépasser tranquillement en sifflotant, les mains dans le dos et en lançant des "Oh magnifique!", "Oh quelles belles fleures" ou bien "J' adore le printemps". Mais son tripe s' arrêta quand elle se piqua avec des ronces.

"Aïe! Merde! Fait chier!", dit-elle à voix basse.

_________________

"Avoir peur... c' est déjà y croire"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassie Robinson

avatar

Féminin
Nombre de messages : 69
Pouvoir(s) : Aucun
Métier(s) : Journaliste
Âge du personnage : 25 Ans
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Wood [FD Samedi 12 Mai]   Sam 19 Mai - 14:02

Cassie se trouvait dans son lit, lorsque le réveil sonna. Elle l'éteignit sans regarder où elle tapait, elle avait encore les yeux clos. Elle soupira et s'ettira, toujours les yeux fermés. Puis, au bout de cinq ou dix minutes, elle les ouvrit pour regarder l'heure qui affichait 6h30. Elle soupira, elle n'avait pas beaucoup dormit la nuit dernière.


La nuit du 11 au 12 Mai.

Durant la nuit, la mère de Cassie c'était mise à hurler. Prise de panique en entendant sa mère crier ainsi, Cassie monta à l'étage sans plus tarder, arrivant ainsi en courant dans la chambre de sa mère. Elle remarqua, lorsqu'elle s'approcha d'elle, qu'elle était dans son état de somnambulisme, sachant qu'il ne fallait jamais réveiller une personne somnambule, elle tourna les talons et se dirigea vers la porte de la chambre pour ressortir. Quand soudain elle entendit sa mère dire des paroles très étranges:

" Ce sera bientôt ton tour Elisabeth ! "

Elisabeth était le nom de sa mère. Cassie se retourna donc vers celle-ci, en faisant de gros yeux interrogatifs, mais sa mère se recoucha. Ne voulant pas la réveiller pour avoir des explications, elle retourna aussi se recoucher.



C'est donc encore fatiguée, que Cassie se leva , elle devait aller travailler.
Elle se redressa pour s'asseoir et fit basculer ses jambes dans le vide tout en souleant la couette, afin de sortir du lit.
Elle se pencha et attrapa au sol, une paire de chaussettes, qu'elle enfila.
Ensuite elle se leva et se dirigea vers la penderie afin de sortir une tenue adequat pour aujourd'hui.
Un jean, un débardeur, un chemisier blanc et une veste de tailleur. Elle les posa sur un fauteille de la chambre qui se situait près de la porte de la salle de bain, puis elle sortit de la chambre à coucher et descendit à la cuisine.

Elle se servit une tasse de café, quelle chauffa au micro-ondes durant environ une minute trente. Elle prit un bon petit déjeuner, des tartines grillées, des oeufs brouillés, du bacon, un jus d'orange et sa tasse de café. Elle laissa un peu de tout à sa mère pour lorsqu'elle se leverait.

Après avoir bien petit-déjeunée, Cassie remonta à l'étage et regarda dans la chambre de sa mère, celle ci dormait à points fermés. Elle souria l'air quand même un peu inquiet pour sa mère.

Puis elle passa à la salle de bain. Elle mit l'eau de la douche à couler et se déshabilla le temps que l'eau chauffe. Elle enleva ses chaussettes, son shorti qu'elle mit dans le bac à linqes, puis elle enleva le maillot de football américain de l'équipe de l'université de l'Ohio, qui lui servait de pyjama. Puis elle passa sous la douche, un moment très important pour elle, pour bien démarrer une journée. C'était un peu le moment qui lui permettait de bien être réveiller en doucher pour affronter la journée.

Après environ vingt minutes de douche, elle sortit et se secha. Elle enroula une grande serviette autour d'elle et une plus petite dans ses cheveux. Puis elle retourna dans sa chambre. Elle alluma la radio, qui diffusait de la musique et commença à s'habiller, lorsqu'un flash info résonna dans le réveil :


Citation :
Ici Hilary Newton pour KLM News. Nous sommes toujours sans nouvelles de Jack Harris, ce randonneur qui a disparu au sein de la forêt de Hartford le 11 mai. Jack Harris est un homme d’1m80, de corpulence assez développé. C’est un habitué des randonnés. Selon sa femme, Jack Harris connais parfaitement cette forêt mais ignorait que deux jeunes hommes de 17 ans avaient disparu. Les recherches ont commencé tôt ce matin et des habitants de la petite ville de Hartford se joignent à la police pour tenter de retrouver Mr Harris. Mais une question subsiste, troisième disparition ou juste un homme qui s’est perdu dans cette verdure luxuriante ? C’était Hillary Newton pour KLM News.

Elle s'asseya sur son lit et écouta la nouvelle. Il y avait enfin quelque chose d'interessant sur laquelle enquêter et rédiger un article.
Elle finissa de s'habiller et fit vite fait son lit. Puis elle enfila ses chaussures à talons, et attrappa son sac. Elle descendit en bas et prit les clés de sa voiture.

Une fois en ville, elle se gara sur le parking du Metropolitan, le journal de la ville, sur les places réservées aux membres du personnel.
Elle entra dans le journal et se rendit près de la machine à café après avoir prit soin de déposer son sac à son bureau.
La machine à café, dans tout journal, était vraiment l'endroit où circulait les dernières informations.

Jour de chance pour Cassie, à la machine à café, il y avait le patron en personne qui parlait à un ami à lui, qui travaillait pour la police de la ville. Cassie tendit l'oreille. Ils étaient en train de parler de l'affaire qu'elle avait entendu à la radio ce matin. Il ne savait pas comment faire, ses journalistes fétiches étaient actuellement tous sur le terrain à bosser sur divers choses. Cassie ne réfléchissant pas trop, se proposa tout de suite. Après lui avoir fait une réfléxion humouristique sur le fait qu'elle les avait écouté, il accepta de lui confier l'affaire. Il lui donna un badge du journal.

Elle prit alors ses affaires et partit de suite direction la forêt. Il y avait du personnel policier un peu partout. Cassie se gara un peu plus loin, elle prit ses affaires à arriva à pied à l'entrée de la forêt.
Un policier lui barra la route. Elle le regarda et lui demanda.


" Bonjour ! Puis-passer???? "
" Non c'est interdit !!! "
" Je travailles pour le métropolit.... "
Il la coupa :" Je m'en fiche !!!! "
" J'ai une autorisation de votre superieur, appellé le... "
" Très bien, ne bougé pas, je vais passer un coup de fil, pour avoir la confiration. "

Cassie le regarda partir et entrer dans ne sorte de cabanon. Elle se dépecha donc de se faufiller dans la forêt. Une fois bien loin de l'entrée, elle commença alors ses recherches. Elle sortit une carte de la forêt de son sac et regarda où aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spleenville-returns.niceboard.com/Le-priere-de-SpleenVill
Alec O'Connell

avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 33
Métier(s) : Bonne question...
Âge du personnage : 25 ans
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Wood [FD Samedi 12 Mai]   Sam 19 Mai - 15:52

Alec était toujours dans la forêt et n’allait pas la quitter de si tôt tant qu’il n’aurait pas trouvé la raison de toutes ces disparitions. Deux jeunes hommes de 17 ans et un homme de plus de la trentaine et comme par hasard ce n’était que des hommes qui disparaissaient. Alec avait déjà quelques indices pour commencer. A savoir que les disparitions se déroulaient dans la forêt et que les disparitions ne concernaient que des hommes. Etait-ce un être des bois qui avaient besoin des hommes en particulier. Pour l’instant, la zone d’investigation était trop étendue pour donner quelques explications possibles. Une chose était sûre, Alec allait avoir du mal à enquêter tranquillement si il était suivie par boucle d’or (NB : Ashley Sullivan). En effet, d’une c’était une gamine qui venait sur les lieux d’un crime sûrement pour avoir quelques sensations fortes à raconter ensuite au lycée et en plus elle ne savait pas faire un pas devant l’autre sans tombé et à jouer avec son coupe papier à toutes les occasions. Elle se croyait où ? Dans une série TV comme charmed ? (Noter l’ironie de cette comparaison, d’un coté, une jeune femme qui se croit dans Charmed avec sa dague et le fait que la joueuse porte le vava de Kaley Cuocco).

Pour en revenir à l’histoire, Alec laissa parler la jeune femme lançant à Alec des « ah non j’hallucine » ou alors bafouillant que cela ne le regardait pas qui elle était. Quand la jeune femme le menaça avec son coupe papier, Alec la désarma en lui mettant l’arme sous la gorge, si ce dernier appuyait un peu plus, la jeune femme se serait retrouvée avec la gorge ouverte sur ses cordes vocales. Il ne fallait pas énerver Alec d’un autre coté. Au final, le jeune homme rendit son jouer à la lycéenne avant de retourner à son travail, c'est-à-dire retrouver la piste de l’homme disparu. La jeune femme commença à suivre Alec et elle n’était pas franchement discrète. Elle parlait fort et au final elle se prit les pieds dans les ronces.

Alec secoua la tête, en pensant « non ce n’est pas possible ». Être aussi inconsciente, Alec n’avait jamais vu ça. Cependant, Alec alla aider la jeune femme à se sortir des ronces. Arriver à son niveau, il se baissa pour lui enlever les ronces qui s’étaient enlacées autour de ses jambes. Une fois défaite de ses liens, il aida la jeune femme à en sortir. Il la regarda deux secondes avant de lui tenir ces propos.


- Un conseil, on ne sait pas si le disparu s’est perdu ou si on l’a enlevé, je suis plus pour la deuxième solution …Alors vous ne pensez pas que celui ou que la chose qui l’a attaqué n’est pas dans le coin en train de nous observer ? Moi je pense que si, alors soyez plus discrète à l’avenir…Et si vous voulez restez en vie, ne restez pas loin de moi, c’est pas avec votre lime à ongle que vous pourrez vous défendre !!

Alec des remit à marcher dans la forêt quand il entendit des craquements de branches, il se retourna quand il vit une autre jeune femme non loin d’eux en train de regarder sa carte. Bon, à première vue, cette jeune femme semblait être plus préparée que la blondinette. Au moins, elle avait un sac et une carte et non pas une mini jupe et des converses. Alec pensa que tout le monde scrutait l’autre partie de la forêt, à trois il pouvait faire plus de poulot, même si pour cela, il devait travailler avec boucle d’or ! Alec descendit un peu pour aller rejoindre l’autre jeune femme passant au passage devant miss catastrophe.

- Excusez moi, vous faites partie des recherches ? Je me présente, je m’appelle Alec et elle, c’est….Une journaliste. Je sais que ça va vous paraître bizarre, mais je pensais qu’à deux …ou trois, on pourrait commencer les recherches dans ce coin de la forêt. L’homme disparu a commencé par là, j’ai remarqué des traces de pas assez fraîches plus haut et selon l’inclinaison du talon dans le sol, il faisait la même taille que le disparu, qu’en dites vous ? On fait équipe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley Sullivan

avatar

Féminin
Nombre de messages : 246
Age : 28
Pouvoir(s) : Plus aucun pouvoir
Métier(s) : Lycéenne - Etudiante en Litérature - Membre des Pompom Grils.
Âge du personnage : 19 ans
Date d'inscription : 12/05/2007

Feuille de personnage
Nationalité: Américaine et Canadienne
Groupe/Clan: Chasseuse/ Bien
Amis/Ennemis:

MessageSujet: Re: Wood [FD Samedi 12 Mai]   Sam 19 Mai - 21:37

Les épines des ronces s' enfoncèrent dans la chair des mollets d' Ashley, cette dernière sautillait comme une sauterelle mais n' arrivait pas à se défaire de l' étreinte. Alec, le séduisant jeune homme, blond au petit yeux de tombeur, après avoir était un peu brusque avec Ashley, cette dernière l' ayant menacer avec une dague chrétienne par peur, l' aida tout de même à sortir de là. Ashley alors repris un peu plus son sérieux envers lui lorsqu' il se releva le fixant droit dans les yeux. Celui-ci fit la même chose quelques seconde avant de lui sortir :

"Un conseil, on ne sait pas si le disparu s’est perdu ou si on l’a enlevé, je suis plus pour la deuxième solution …Alors vous ne pensez pas que celui ou que la chose qui l’a attaqué n’est pas dans le coin en train de nous observer ? Moi je pense que si, alors soyez plus discrète à l’avenir…Et si vous voulez restez en vie, ne restez pas loin de moi, c’est pas avec votre lime à ongle que vous pourrez vous défendre !!
"Oui papa", répondit Ashley dans un ton ironique et peu enthousiaste en hochant la tête sur la droite. "Vous êtes bizarre vous... et puis... vous aussi vous faites quoi là? Vous aidez? Moi aussi j' aide! J' ai pas le droit? Et puis on s' en fout l' assassin si il apparaît il y a une armée de flics tout près de nous il suffit de crier à l' aide."

Apparemment Alec ne l' écoutait pas et reprit sa marche examinant chaque recoin de la forêt comme un vrai enquêteur.

"Hey! L' Inspecteur Gadget?! J' vous parle... non mais j' hallucine!", dit-elle rageusement.

A son tour elle reprit la marche et c' est à ce moment là qu' un craquement retentit tout près d' eux. Alec et Ashley leva la tête en synchronisation vers l' endroit d' où ça provenait. C' était une femme blonde, plus grande qu' Ashley, faut dire qu' Ashley est dans la catégorie des petites femmes, la peau noire, des yeux sombre, le blanc des yeux sautant au yeux d' Ashley, des cheveux noir qui formaient de belles boucles. Elle était vêtue d' un blouson en cuir, d' une veste en dessous, un jean' s moulant et Ashley ne voyait pas ses chaussures cacher par la brousse. Elle tenait une carte et un sac à dos. Elle portait un badge sur sa veste. Une journaliste. Une vraie elle au moins. Elle n' avait pas vu notre présence car elle était trop préoccupée à regarder sa carte pour se situer où elle se trouvait dans la forêt. Mais elle ne tarda pas à lever la tête quand Alec s' en approcha et lança la conversation.

"Excusez moi, vous faites partie des recherches ? Je me présente, je m’appelle Alec et elle, c’est….Une journaliste. Je sais que ça va vous paraître bizarre, mais je pensais qu’à deux …ou trois, on pourrait commencer les recherches dans ce coin de la forêt. L’homme disparu a commencé par là, j’ai remarqué des traces de pas assez fraîches plus haut et selon l’inclinaison du talon dans le sol, il faisait la même taille que le disparu, qu’en dites vous ? On fait équipe ?", lança-t-il dans un ton accueillant et chaleureux.

Ashley s' approcha d' Alec, le bouscula un peu de l' épaule et sourit à la femme noire. Elle lui tendit sa main.

"Je m' appelle Ashley...", accentua-t-elle sur son prénom tout en regardant Alec vite fait. "Je suis étudiante en Droit et j' ai un TP à rendre sur "les policiers" et j' ai vu sur la presse la disparition de ce Jack Harris donc je me suis dit que venir ici pour mon TP serai très bien. Et en même temps j' aide tout en apprenant", dit-elle dans un ton assez convainquant.

C' est vrai, son ton était assez convainquant mais allaient-ils tous les deux gober encore cette connerie. Enfin elle se permit de leur faire à tous les deux un joli sourire bien charmeur, battant des cils avec de petit yeux vert pétillant d' énergie. Ses yeux étaient maquillés d' un mascara bleu azur et du fard à paupières vert pomme qui faisait ressortir ses yeux. Du rouge à lèvres rose diamanté avec une couche de glosse qui rendait ses lèvres pulpeuses.

On entendait au loin les policiers chahutaient entre eux, donnant des rapports de l' environnements, des traces et indices laisser par la victime. A vrai dire il n' y avait pas beaucoup d' indices... voir pas du tout. Alors Qu' Ashley se retourna vers Alec pour lui faire un joli sourire, Ashley sentit quelque chose passer sur le bout de ses converse, quelque chose de rampant. Un serpent. Une couleuvre. Ashley se mit à paniquer.

"Ah! Enlevez moi ça! Enlevez moi ça!!!"

Au moment elle leva le pied pour faire voltiger le serpent en l' air, elle donna un énorme coup de pied entre les jambe d' Alec. Finalement le serpent partit de lui même et en prime Alec fut castrer par accident.

"Han! Oh... excusez moi... j' ai pas fait exprès je voulais pas...", dit-elle sincèrement, n' osant pas trop le toucher. " Remarque, bien fait pour vous... sa égalisera pour mon poignet", dit-elle dans un ton joyeux.

_________________

"Avoir peur... c' est déjà y croire"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassie Robinson

avatar

Féminin
Nombre de messages : 69
Pouvoir(s) : Aucun
Métier(s) : Journaliste
Âge du personnage : 25 Ans
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Wood [FD Samedi 12 Mai]   Lun 21 Mai - 16:36

Cassie était très concentrer sur ses recherches. En faite, elle avait prit pas mal d'info sur ce qui c'était passé, et avait sans que son patron ne le remarque, ni même son ami policier, la copie du dossier concernant l'affaire, il y avait les lieux exacte où ils pensaient que les jeunes hommes c'étaient arrêté. Ils avait fait un périmettre d'après les dire du responsable de la forêt. Il fallait toujours obtenir une autorisation pour camper, comme la forêt faisait partit des lieux protégés de la région.

Cassie était donc en train de noter sur la carte l'endroit où elle se trouvait, ainsi que le périmetre où les hommes avaient été, elle n'y était pas encore mais peut être que d'ici un bon quart d'heure de marche elle arriverait sur les lieux de disparitions.

Puis elle entendit du bruit, le temps qu'elle lève la tête elle tomba nez à nez avec un jeune homme. Elle n'eu le temps que rien dire qu'il commença à parler.

- Excusez moi, vous faites partie des recherches ? Je me présente, je m’appelle Alec et elle, c’est….Une journaliste. Je sais que ça va vous paraître bizarre, mais je pensais qu’à deux …ou trois, on pourrait commencer les recherches dans ce coin de la forêt. L’homme disparu a commencé par là, j’ai remarqué des traces de pas assez fraîches plus haut et selon l’inclinaison du talon dans le sol, il faisait la même taille que le disparu, qu’en dites vous ? On fait équipe ?

Cassie l'écouta parler et grimaça, il ne s'arrêtait plus. Mais qui était cet homme ??? Elle décida donc de la jouer un peu rusée, par peur qu'il ne s'agisse d'un homme normal qui souhaite se la jouer detective. Elle lui souria. Et puis il venait de dire que la fille était journaliste, elle devait probablement travailler pour un journal concurant elle ne l'avait jamais vut au Metropolitan. Mais la jeune fille qui n'avait pas dû entendre le jeune homme la présenter en tant que journaliste, se présenta en tant qu'étudiante, qui faisait une dissert sur le boulot de filcs. Ils étaient étranges, trop à son goùt.

" Excusez moi de vous répondre ainsi, mais ... qui etes vous vraiment???? Vous, vous etes journaliste ou étudiante, faudrait savoir???? "

Elle les regarda, bon elle avait un peu mal parler, mais c'était juste qu'elle ne voulait pas commencer à avoir des débutants derrière son dos, elle était assez préssée pour trouver le plus de choses à raconter dans son article, et puis le policier de tout à l'heure avait dû remarqué sa disparition, et peut etre viendrait il la chercher ici.

Elle entendit comme les deux autres des policiers parler de l'endroit où ils se trouvaient, des indices, des traces .... Puis elle reporta son regard sur les deux jeunes gens. Elle était plutôt préssée et voulait une petite explication sur leur présence ici. Mais lorsqu'elle s'appretta à parler, elle assista à la scène. Le pauvre il avait dû avoir très très mal. Elle souria en grimaçant.


" ça va aller??? Elle vous à pas loupé. "

Elle s'approcha de lui et passa une main sur le dos du jeune homme en soutient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spleenville-returns.niceboard.com/Le-priere-de-SpleenVill
GameMaster



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Wood [FD Samedi 12 Mai]   Lun 21 Mai - 21:27

Dans l'agitation général provoqué par les trois " aventuriers", les différents animaux fuirent, sûrement apeuré par tant de bruit sauvage et fort.
A moins que...
Les êtres humains ont la fâcheuse tendance a ce croire supérieur en tout point aux autres êtres vivant avec qui ils cohabitent.
Pourtant...L'hirondelle, là, juste au dessus des trois étrangers, avait déjà sentit le dangers, elle.
Cachant et protégeant ces petits, elle fut l'une des seules a ressentir les fluctuations environnantes, le vent qui se levait, les feuilles qui frémissaient, des changements si flagrants a ses yeux...
Les trois humains, eux, parlaient encore.
Mais dans le brouahah des trois sauvages, un bruit, un seul, réussi a réduire au silence...le moindre de leur mouvement.
Un bruit spéciale, d'une source inconnue, mais pourtant si aisément reconnaissable.
C'était un rire, un rire cristallin de jeune femme, envoûtant...
On aurait le rire d'une femme a qui il manquait encore quelque années pour devenir pleine et aboutit.
Mais hors de son contexte habituelle, ce rire était plutôt a vous glacer le sang, une invitation à la sournoiserie et aux vices.
Et pour l'oeil avisé, là-bas, au loin, derrière un arbre, une silhouette blanche venait de se faufiler entre deux chênes, pour s'évaporer dans les profondeur humide et mystique de la forêt.
Hallucinations ? Plausible, mais le petit bout d'étoffe blanc, resté accroché à une branche non loin de là, pouvait prouver le contraire.
Fallait il encore que la peur, n'est pas recouvert les sens des silencieux voyageurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley Sullivan

avatar

Féminin
Nombre de messages : 246
Age : 28
Pouvoir(s) : Plus aucun pouvoir
Métier(s) : Lycéenne - Etudiante en Litérature - Membre des Pompom Grils.
Âge du personnage : 19 ans
Date d'inscription : 12/05/2007

Feuille de personnage
Nationalité: Américaine et Canadienne
Groupe/Clan: Chasseuse/ Bien
Amis/Ennemis:

MessageSujet: Re: Wood [FD Samedi 12 Mai]   Mar 22 Mai - 2:38

[Bon je répond vu que l' Archer Vert n' a pas répondu Laughing Vous pourrez toujours rattraper Laughing mais on n' ira pas trop vite ne t' qinuiète pas on pense aux autres aussi^^]

Alec était plié en deux, la journaliste qui ne s' était pas présentée car d' après se qu' elle a sortit à l' instant juste avant qu' Ashley castre Alec, elle était assez méfiante envers la petite blonde et le charmant jeune homme. Mais elle était en train de réconfortée Alec qui, répétons le, avait très mal au bijoux de famille. Ashley qui regardait autour d' elle se retourna vers Alec, un petit sourire au lèvre et lui dit gentillement.

"Bon okay. Je m' excuse mais je n' ai pas fait exprès. Pas la peine d' aller vous venger... d' accord. Non que je n' ai pas peur de vous mais... vous êtes violent. Trop violent je trouve.", dit-elle dans un ton peu rassurer. "Et pour vous répondre Madame la journaliste, je suis étudiante, j' ai fait croire à... Alec que j' étais journaliste pour pouvoir venir sur les lieux du crime.", dit-elle fièrement en disant la vérité sans dévoiler son identité complète. "Je sais pas pour vous mais je meurs d' envie de commencer cette enquête", dit-elle toute heureuse.

Elle s' avança plus en profondeur dans la forêt laissant un peu en arrière la journaliste qui ne c' était toujours pas présentée et Alec, qui souffrait moins mais la douleur persister. Ashley regarda autour d' elle. La forêt était silencieuse soudainement, comme si un chef d' orchestre avait fait signe d' un silence avec sa baguette. Une légère brise se leva.

"C' est pas moi qui fait ça... enfin je crois...", dit-elle à voix basse.

Puis elle vit un nuage de volatile passait au dessus de la forêt. Ils avaient l' air effrayés. Ils fuyaient. Mais ils fuyaient quoi? Qu' est-ce qui les faisaient peur ainsi? Ashley baissa son regard au sol et elle vit que les petites bêtes terriennes comme les écureuils, les insectes ou les serpents même fuyaient en direction de l' extérieur de la forêt.

"Ah! Quelles horreur!", cria-t-elle en sautillant au milieu du tapis de bestioles.

Soudain, elle entendit quelque chose bramer devant elle. Quand elle leva la tête, elle se retrouva nez à nez avec un cerf.

"AAAAAAAAH!!!", hurla-t-elle cette fois-ci en tombant à la renverse. "Oh Jésus Marie Joseph! Protégez moi de cet évènement terrifiant! Mon heure n' est pas venu...", chuchota-t-elle.

Le Cerf qui continuait à la regarder lui rappela celui qu' elle avait renversée sur la route 66 avec Sarah. Quand le Cerf décida à fuir aussi avec tous les autres animaux, elle crut voir le fameux cerf qu' elle avait justement renversée. Mais au passage d' un troupeau de biche, il disparut. Les policiers avaient dût sûrement entendre Ashley hurler et aller arriver d' un moment à l' autre. Ashley se leva en bon et se frotta de partout pour enlever les insectes lui rampants dessus!

"Ah! Brr! Quelle horreur! Enlevez moi ça!", s' exclama-t-elle.

Et comme prévu des policiers arrivèrent. Ils étaient apparemment étonnés de voir une gamine blonde au millieu de la journaliste et de l' enquêteur qu' ils avaient laissés passer. Les animaux fuyant attira leur attention d' abord.

"Qu' est-ce que c' est que ça?!", s' étonna un des policiers.
"Hey! Vous! La blonde mythomane! Je vous ai pourtant interdit de venir d..."

Soudain un rire cristallin, résonnant, aigu et efféminé ricana dans la forêt. Sa venait de partout mais de la forêt, Ashley en était sûr et certain. cela l' avait obligée à faire volte-face en direction du coeur de la forêt alors qu' elle était tournée vers les policiers.

"C' était quoi ça?", dit le troisième policiers.
"Rien de bon", dit Ashley en se tournant vers les policiers avec une expression de terreur.

Ashley avoua dans sa petite tête que tout ça devenaient flippant. Trop flippant. Soudain une silhouette blanche passa entre deux buissons. Un des policiers s' exclama :

"Hey! Vous avez vu?! Il y a quelqu' un! je vais une personne en blanc passer! Vous l' avez pas vu?!".

Les ricanements c' étaient arrêtés tous seul depuis quelques secondes avant que le policier voie quelqu' un... ou quelque chose se disait Ashley. C' est à ce moment là qu' elle s' aperçut qu' il avait un bout de tissu blanc accrocher au buissons.

"Hey... là bas.... il y a un bout de tissu blanc sur les buissons qui n' y était pas tout à l' heure. En tout cas comptez même pas sur moi pour aller voir! Il y a un psychopathe qui se balade ici!", se plaignit Ashley, de la peur dans ses yeux se lisait et lui nouait le ventre.

_________________

"Avoir peur... c' est déjà y croire"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec O'Connell

avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 33
Métier(s) : Bonne question...
Âge du personnage : 25 ans
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Wood [FD Samedi 12 Mai]   Mar 22 Mai - 17:39

[Prochaine victime : blondinette, fais gaffe à tes fesse :p ]

Alec parlait tranquillement avec la jeune femme quand miss catastrophe (elle porte bien son nom) se ramena en criant au plus fort de lui enlevé le serpent qu’elle avait sur la jambe si bien qu’Alec se prit cette jambe dans les bijoux de famille quand la blondinette lança le serpent. Alec eu juste le temps de rattraper la jambe mais il se prit tout de même le pied dans l’aine. Là plusieurs scénarios se créèrent dans la tête d’Alec. Le premier étant d’envoyer son poing dans la figure d’Ashley, histoire de lui refaire la mâchoire. Le deuxième étant de prendre sa dague et de lui planter dans le ventre, de faire remonter la lame tout doucement jusqu’au cœur et arriver à ce dernier, laisser la pointe de la lame déchirer les tissus cardiaques. Ou bien troisième scénario, sortir son fusil à pompe et tirer dans le tas. Seul inconvénient, la jeune femme qui venait d’arriver serait un témoin gênant. Autrement dit, Ashley allait survivre, en tout cas pour l’instant. La jeune femme qui venait d’arriver (en parlant d’elle) demanda à Alec si ça allait.

- ouais ça va, j’en ai vu d’autre et c’est pas une gamine d’a peine 50 kilos va réussir à me mettre un genou à terre.

La gamine se présenta à la journaliste qui était là en disant qu’elle était étudiante et qu’elle avait fait croire à Alec qu’elle était journaliste. Mais bien sûr, qu’est ce qu’il ne fallait pas entendre ? Bientôt elle allait leur annoncer que c’est elle qui avait enlevé les trois hommes bien que ça, ça serait marrant car Alec pourrait passer ses nerfs sur elle. Alec ne préféra rien répondre sur le fait qu’elle avait hâte de commencer l’enquête. Voilà qu’elle nous fait magnum maintenant.

Franchement, mais pourquoi Alec s’était fourré dans cette affaire !!! Ah oui il voulait avoir le fin mot de cette histoire, sur ces disparitions à répétitions dans cette forêt. Il n’avait pas pensé qu’il serait tombé sur miss casse pied. Elle s’éloigna un peu des deux, Alec allait se présenter quand un silence de mort tomba sur la forêt. Alec leva les yeux au ciel, les oiseaux fuyaient la forêt mais que fuyaient ils ? Les insectes et les animaux fuyaient la forêt. Tout ce qui était vivant voulait partir d’ici.

- Ce n’est pas vous qui les faites fuir mais quelque chose de bien pire

Et ils n’allaient pas non plus attendre longtemps avant de voir le pire. Un rire à vous glacer le sang se fit entendre dans la forêt. Les flics commençaient à trembler dans leurs pantalons tout comme blondinette dans sa jupe. Les rires s’arrêtèrent quand tous virent une silhouette blanche non loin passer entre deux chênes. Les flics ne bougeaient plus ainsi que Ashley et la jeune journaliste. Alec regardait en direction de l’arbre où se trouvait cette « chose ». Ashley lança qu’il y avait un morceau de tissu sur un arbre. Alec allait voir ça de plus prêt !!

-Moi c’est O’Connell avec deux L et vous vouliez savoir qui je suis ? Vous allez le découvrir très rapidement quand à vous blondinette, restez là si vous voulez, ça nous fera des vacances mais restez silencieuse, il est encore dans le coin et comme dans tout bon film d’horreur, la jeune femme blonde se fait toujours tué en premier

Alec alla en direction de l’arbre en regardant autour de lui mais avant il infligea une claque à la Gibbs sur la tête de blondinette (vengeance vengeance). Une fois arrivé prêt de l’arbre, Alec prit le morceau de tissu. Un morceau assez ancien à voir les traces sur le vêtement. Il regarda autour de lui, il y avait quelques traces, la traque reprenait. Il regarda vers l’arrière, les flics étaient partis.
Il redescendit vers les deux jeunes femmes pour leur montrer ce qu’il avait trouvé. Il enleva son sac de son épaule pour y sortir son arme qu’il chargea avec des chevrotines. Il mit son arme sur son épaule


- Bon soit on reste là à se regarder dans le blanc des yeux ou à trembler, n’est pas Ashley ? Autre solution, on fait ce que je n’apprécie pas tellement mais bon que voulez vous, je ne sais faire que ça, on traque cette chose car mesdemoiselles, ce n’est pas un homme, ce n’est pas humains…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassie Robinson

avatar

Féminin
Nombre de messages : 69
Pouvoir(s) : Aucun
Métier(s) : Journaliste
Âge du personnage : 25 Ans
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Wood [FD Samedi 12 Mai]   Jeu 24 Mai - 0:41

Cassie regarda le jeune homme qui devait avoir sacrément mal. Elle n'était pas un garçon mais n'importe qui savait que lorsque cela arrivait à un garçon, cela ne faisait vraiment pas bien du tout.

Elle grimaça et se mit alors à regarder sans plus parler, les deux jeunes gens qui étaient avec elle.
Elle les trouvaient vaiment très très puéril de se disputer comme ils le faisaient.

Puis elle se mit soudain à penser à Dean. Pourquoi ??? Bonne question. Peut être parce que les deux jeunes en face d'elle lui faisait penser à sa relation avec Dean. C'est vrai qu'ils étaient comme ça tous les deux ensemble.
Toujours à se disputer pour un rien tous les deux. De vrai gosses.

Elle s'appretta à leur parler, pour leur dire qu'elle finirait ses recherches toutes seulent parce qu'elle avait du boulot à faire et que là cela faisait quelques minutes qu'ils la dérangeaient. Mais soudain, un rire sadique se fit entendre dans la forêt non loin d'eux.

Cassie se retourna vers l'endroit dont elle avait entendu le crit et vit la jeune fille Ashley partir en courant vers un endroit précis. Elle y trouva un morceau de Tissus. Cassie s'approcha avec Alec et tous les trois regardèrent le morceau de tissu trouvé.
Cassie le toucha, la matière indiquait un vêtement plutôt ancien. On ne voyait plus de nos jours ce genre de tissu.

Elle regarda autour d'eux et resta toujours aussi silencieuse. Elle commença à marcher un peu et lorsqu'elle se retourna pour retourner vers Alec et Ashley elle manque de trébucher sur une grosse branche et en se rattrappant elle tomba nez à nez avec un arbre. Elle eu un sursaut en le regardant et tomba en arrière. Elle resta là sur le sol a fixer l'arbre en faisant une drole de tête.

L'arbre avait sur l'écorse le visage d'un homme gravé et une main en bois en sortait. Le visage de l'homme hurlait c'était horrible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spleenville-returns.niceboard.com/Le-priere-de-SpleenVill
Ashley Sullivan

avatar

Féminin
Nombre de messages : 246
Age : 28
Pouvoir(s) : Plus aucun pouvoir
Métier(s) : Lycéenne - Etudiante en Litérature - Membre des Pompom Grils.
Âge du personnage : 19 ans
Date d'inscription : 12/05/2007

Feuille de personnage
Nationalité: Américaine et Canadienne
Groupe/Clan: Chasseuse/ Bien
Amis/Ennemis:

MessageSujet: Re: Wood [FD Samedi 12 Mai]   Jeu 24 Mai - 21:52

Ashley resta figer sur place fixant, scrutant, examinant le fin fond de la forêt avec ses yeux. Les policiers fuirent petit à petit vers la route en lançant des "revenez sur la route" mais ni la journaliste, ni Ashley et ni Alec les écoutèrent. Ce dernier même se la joua un peu trop "James Bond".

"Moi c’est O’Connell avec deux L et vous vouliez savoir qui je suis ? Vous allez le découvrir très rapidement quand à vous blondinette, restez là si vous voulez, ça nous fera des vacances mais restez silencieuse, il est encore dans le coin et comme dans tout bon film d’horreur, la jeune femme blonde se fait toujours tué en premier."

Pourquoi leur envoyait ça de plein fouet? Il avait l' intention de faire quoi? De jouer les super-héros? Ashley le trouvait un peu trop macho à son goût et trop sûr de lui. Il ne savait pas, dût moins se que croyait Ashley, se que sa pourrait être mais Ashley avait déjà une idée de se que pourrait être l' assassin : un phénomène surnaturel. En tout cas ça en prenait la direction. En passant à côté d' Ashley, Alec lui mit une tape sur la tête. Celle-ci grogna.

"Oh ça va?!", s' écria-t-elle. *Il va se retrouver devant je ne sais quoi*, pensa-t-elle.

Ashley resta au côté de la journaliste regardant Alec examinait le bout de tissu et les alentours. Elle regarda autour d' elle et une légère brume commençait à envahir la forêt. Alec revint vers les deux femmes et leur jeta devant le sac. Il en sortit des armes qu' il chargea avant de leur lancer comme ça comme si tout était naturel :

"Bon soit on reste là à se regarder dans le blanc des yeux ou à trembler, n’est pas Ashley ? Autre solution, on fait ce que je n’apprécie pas tellement mais bon que voulez vous, je ne sais faire que ça, on traque cette chose car mesdemoiselles, ce n’est pas un homme, ce n’est pas humains…"

Ashley dans un premier se mit à éclater de rire mais elle s ' aperçut que la journaliste et Alec ne rigolaient pas elle s' arrêta net.

"Sérieux? c' est un démon ou autre truc surnaturel se qu' on va affronter?", dit-elle, surprise. *Est-ce peut-être le démon qui as tué ma mère?*, pensa-t-elle aussitôt. "Vous êtes quoi Monsieur Alec O'Connell? Un tueur de ces choses, comme dans Buffy?"

Ashley commençait à comprendre. Alec était un chasseur. Un chasseur de démons, d' esprits et autres trucs du Mal. C' était dur à croire mais c' était pourtant se que conclura Ashley, qui, il y a sept mois, avait apprit l' existence du surnaturel, du Bien et du Mal. Alors elle eut le réflexe aussitôt de sortir un petit bouquin de son petit sac en j'ean's rose bonbon. Intitulé "Pax" qui voulait dire "Paix" en latin, regorgeait de toute sorte de prières pour contrer Démons, esprits ou autres créatures du Mal. Bien sûr, Ashley n' avait jamais chassée, ni rencontrer le Mal face à face auparavant. C' était sa première chasse et elle allait en baver sûrement.

"Je vais prier. Je suis prête à tuer cet en...ler!", dit-elle d 'un ton sérieux et vengeur.

Ashley en revenait pas que Alec était comme elle, un qui traque le Mal, qui connaît le surnaturel, elle qui croyait être seule. Etait-ce pareil pour la journaliste? Elle se mit à avancer quand tout à coup Ashley la vit trébucher et manqua de se payer un arbre. Mais à ce moment là, la journaliste sursauta, terrifié par quelque chose. Ashley s’ avança vers elle.

"Ca va aller? Que… !!!"

Ashley vit le visage dans le tronc d’ arbre, une main sortant du tronc, levé en l’ air comme si la personne avait voulu s’ agripper à quelque chose.

"AH! Alec! Venez voir ça! Vite!"

_________________

"Avoir peur... c' est déjà y croire"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec O'Connell

avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 33
Métier(s) : Bonne question...
Âge du personnage : 25 ans
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Wood [FD Samedi 12 Mai]   Ven 8 Juin - 22:27

Alec s'eloignait des deux demoiselles. Finalement, c'etait planté pour l'aide. Enfin la chasse pouvait reprendre, la chance etait de son coté avec cet indice venu de nul part. Mais attention, ca semblait plus proche d'un piege qu'une erreur de ce demon. Quel genre de demon cela pouvait il etre ? Il en etait à present sur, cela ne pouvait pas etre un Wendigo. Donc quoi ?

"Sérieux? c' est un démon ou autre truc surnaturel se qu' on va affronter?"
"Vous êtes quoi Monsieur Alec O'Connell? Un tueur de ces choses, comme dans Buffy?"


Alec regarda Blondinette avec des yeux noirs. Elle commencait à devenir vraiment 'casse-bonbon' elle. Si il pouvait, ce serait sur elle qu'il se defoulerait actuellement mais bon, pour le moment c'etait cette chose qui le preoccupait plus. Viendra le temps ou il pourra regler ses comptes avec elle.

"Tu devrais eviter de rigoler avec ce genre de chose, ici ce n'est pas un jeu ou une serie b ! Ici, c'est la réalité. Alors maintenant reste un peu calme !"

Il commencait à s'éloigner dans la direction ou la 'chose' semblait s'etre dirigé pour voir si il pouvait y trouver des indices. Bon sang, que pouvait leur reserver cette chose, ce demon ? Si seulement il avait une meilleure idée de ce que pouvait etre cette chose. Mais il n'eut pas le temps d'aller bien loin, deja Miss Catastrophe appelait à nouveau à l'aide.

"AH! Alec! Venez voir ça! Vite!"

Qu'avait elle vu cette fois ? Un essaim d'abeille ? Un terrier de lapin ? Il se retourna vers les deux filles et vit que la nouvelle venu avait le cul par terre. C'etait bien le moment tiens. Mais vu que celle ci semblait plus mature que Blondinette, il se pouvait que cette fois il puisse y avoir quelque chose de vraiment interessant. Il se decida donc à venir voir.

" Ca n'a pas interet à etre pour un de ces serpents ou autre bestioles qui courent cette foret ! "

Il eut tot fait de se taire. Cette fois c'etait vraiment serieux. Il etait à present face au tronc qui avait tant impressionné ces demoiselles, et il y avait de quoi. C'etait comme si un homme c'etait transformé en arbre, horrible à voir. Pauvre homme, en vu de l'expression de son visage, il devait vraiment avoir souffert. Il baissa la tete l'espace d'une seconde avant de le fixer à nouveau et de voir si il pouvait trouver un quelconque indice supplementaire. Dans tous les cas, il pensait avoir trouvé ce qu'advenait des personnes disparut. Ils se 'transformaient' en arbre. Le soucis est qu'il n'avait jamais entendu parler d'un tel demon. Et cela allait devenir plus dur pour le traquer.

" Bon, eh bien je crois que l'on a decouvert ce qu'il advenait des personnes disparut. Maintenant reste à savoir qui leur fait cela et pourquoi. "

L'analyse de l'arbre n'avait rien donné de supplementaire. Il toca sur celui ci avec un brin de pincement au coeur, puis prit un brin d'ecorce qui trainait. C'etait bel et bien un arbre. Celui qui fut probablement un homme avant n'avait plus rien d'humain. Bon, maintenant reflechissons du debut. Un arbre, qu'est ce que ca peut apporter ? Il est vrai que dans beaucoup d'histoire, les arbres sont les sources de la vie. Peut etre est ce que ces humains transformé en arbre lui permettait d'avoir une source de vie ? Mais alors pourquoi, il y a de nombreux arbres dans le coin ...

Mais oui, peut etre est ce pour punir les hommes de detruire les arbres ? Ce serait donc le cas present un esprit vengeur. Mais il n'avait jamais entendu parler d'un esprit possedant un tel pouvoir. Non, ca ne tenait vraiment pas debout. Et pourtant ... quel serait donc son interet sinon ? Les demons ne sont pas comme les humains, ils n'agissent pas sans un but clair ! Ils ont beaucoup plus de logique et donc, en general, sont beaucoup plus aisé à comprendre et à suivre. Mais pourquoi un demon se soucierait il de la foret ? Il se tentait à poser la questions aux dames ici presentes.

" Dites moi Mesdemoiselle, que connaissez vous de cette foret ? "

Non, dis ainsi, elles allaient repondre à coté de la plaque, il rectifia donc sa question.

" J'entend par la, a t'elle une histoire particuliere ormis ces faits etranges bien sur ? Une histoire passé ... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley Sullivan

avatar

Féminin
Nombre de messages : 246
Age : 28
Pouvoir(s) : Plus aucun pouvoir
Métier(s) : Lycéenne - Etudiante en Litérature - Membre des Pompom Grils.
Âge du personnage : 19 ans
Date d'inscription : 12/05/2007

Feuille de personnage
Nationalité: Américaine et Canadienne
Groupe/Clan: Chasseuse/ Bien
Amis/Ennemis:

MessageSujet: Re: Wood [FD Samedi 12 Mai]   Sam 9 Juin - 0:25

Ashley venait de faire appel à Alec, sentant comme une onde négative envers Ashley, se dernier arriva. Ashley se demandait se qu' il pourrait bien penser là, en ce moment. Elle eut une réponse bref mais qui résumé qu' elle lui tapait sur les nerf.

"Ca n'a pas interet à être pour un de ces serpents ou autre bestioles qui courent cette foret !", dit-il sur un ton mécontent.

Ashley était trop absorbée par l' horreur en face d' elle. Ca. Cette forme. Cette aspect. Cette apparence... celle d' un humain. Celle d' un homme. Une expression d' horreur graver dans l' écorce. Cela faisait frissonner Ashley. Le frisson parcourut toute la longueur de l' échine dorsale, une légère brise se leva faisant chantonner les feuillages des pins, des quelques chênes et platanes, des bouleaux et des sapins.

"Bon, eh bien je crois que l'on a découvert ce qu'il advenait des personnes disparut. Maintenant reste à savoir qui leur fait cela et pourquoi."
"Vous... vous pensez que cette forme humaine dans le tronc d' arbre... était un vrai humain avant? Il y a eu d' autre disparu dans cette forêt?"

Ashley aida à relever la journaliste qui était encore à terre. Alec se mit alors à examiner chaque recoin de l' arbre. Ashley le regarda faire pendant quelques secondes puis elle se décida à bouger pour se rendre vers d' autres arbres. Aucun autres n' avaient cette forme humaine.

*Ashley réfléchit à la situation. Deux semaines plus tôt, deux jeunes adolescents ont disparut en laissant peu d' indice. Hier un randonneur disparaît alors qu' il randonnait ici même, dans cette forêt. On a trouvait une forme humaine dans un tronc d' arbre... j' en déduis que la chose qui a fait ça transforme ses victimes en arbre.... fiou Ashley tes trop forte!*, résuma Ashley dans sa tête.

Alec venait de finir ses petites analyses de professionnel scientifique sur l' arbre le plus science-fiction que tous les autres.

"Dites moi Mesdemoiselles, que connaissez vous de cette foret ? J'entend par la, a t'elle une histoire particulière hormis ces faits étranges bien sur ? Une histoire passé ..."

Ashley regarda Alec puis tourna la tête vers la journaliste, avec une hésitation sur son visage. Ashley vit enfin le badge de journaliste de Cassie. Elle s' appelait donc Cassie Robinson. Elle laissa champs libre de s' exprimer à Cassie et commença à marcher vers la route, en direction de sa voiture. Elle ouvrit la portière côté passager, et prit dans la boite à gants le journal de ce matin. Elle lut la première page du Citizan où figurer la disparition du randonneur. Puis elle pénétra de nouveau dans la forêt pour rejoindre les deux autres qu' elle avait laissée. Sans faire attention elle ne s' aperçut pas que les véhicule de police et ces environs étaient désertés, tous disparu comme par magie. Elle arriva donc vers Alec et Cassie tout en continuant à regarder le journal. Elle s' aperçut d' une chose qui lui sauta aux yeux que maintenant.

"Hey... je ne sais pas si vous avez fait attention mais... c' est que des hommes qui se sont fait enlever. Charmant en plus", dit-elle ironiquement. "Peut-être un lien entre eux... du fait que se soie des hommes. Han! des hommes charmant! Se qui voudrait dire que la chose est une femme c' est logique... à moins que sa soie un homosexuel."

Ashley lança un regard moqueur à Alec en signe de faire attention.

"Tsss. Alec? Tu es le prochain sur la liste.", acquiesça-t-elle ironiquement. "Résumons : les disparut à ce jour sont que de bel hommes. Transformé en arbre, enfin c' est à voir pour les autres. la chose serait une femme ou un homosexuel et ne s' attaquerai qu' aux hommes... enfin on a pas de preuves mais vous n' allez pas me dire qu' il n' y a pas au moins une femme dans les environs qui est allée dans cette forêt tout de même?! Bon on ne va pas faire non plus un sondage sur une semaine, on a pas le temps... Je ne suis pas d' ici je ne connais pas les environs après.", expliqua-t-elle aux autres. "C' est peut-être simplement un pervers. Non un esprit pervers ou un esprit qui veut se venger qu' on l' ait violé ou transformé en arbre! Il y a trop d' hypothèse."

Puis tout à coup Ashley réalisa d' une chose. En allant à la voiture, elle n' avait sentit aucune présence des policiers ou autre, que des radio parlant dans le vide et un silence opaque.

"Hey… attendez... écoutez ça.... ce silence. En allant à la voiture, je n' ai pas fait attention mais maintenant que j’ y pense… il n' y avait plus personne au voiture de polices...", dit-elle d' une voix tremblante.

De nouveau une brise se leva mais un peu plus venteux.

_________________

"Avoir peur... c' est déjà y croire"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wood [FD Samedi 12 Mai]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wood [FD Samedi 12 Mai]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural :: Kansas :: Hartford :: La Forêt-
Sauter vers: