Supernatural

Suivez les deux frères dans leur lutte contre un mal surpuissant
 
S'enregistrerMembresGroupesAccueilFAQRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Continuation d'une soirée bien commencée [PV zolie rouquine]

Aller en bas 
AuteurMessage
Alec O'Connell

Alec O'Connell

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 33
Métier(s) : Bonne question...
Âge du personnage : 25 ans
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Continuation d'une soirée bien commencée [PV zolie rouquine]   Lun 21 Mai - 22:14

Revenons quelques heures dans le passé. Pendant cette soirée sombre ou le brouillard voulait se faire persistant. Alec avait besoin de prendre l’air et pour cela, il décida d’aller boire quelques verres au Up. Drôle de façon de prendre l’air me direz vous. Il prit donc plusieurs verres et c’est à cette occasion qu’il rencontra une jeune femme du nom de Gabrielle Tremaine, une jeune femme de 23 ans sui lui ressemblait plus qu’il ne l’imaginait. Le jeune homme et la jeune femme firent connaissance autour d’un verre. Plus le temps passait, plus les deux jeunes gens se rapprochaient si bien qu’un premier contact physique se produisit, un premier baiser entre les deux personnes se produisit donc.

Un deuxième également se produisit sur le parking du bar. En effet, Alec attendait que la jeune femme sorte du bar, ils se mirent encore à discuter et ce qui devait se produire se produisit, ils s’embrassèrent à nouveau. Alec et Gabrielle parlèrent mutuellement de leur vie, de leur passé. Chacun avait connu l’enfer et c’était enfermé dans un cercle vicieux, elle dans de l’autodestruction et Alec dans les ténèbres. Gabrielle craignait la réaction d’Alec si ce dernier savait ce qu’elle avait fait dans le passé. Elle lui avoua tout. Cependant, aucun jugement ne sortit de la bouche d’Alec, bien au contraire. Le jeune homme montra à Gabrielle que cela n’avait pas d’importance.

La jeune femme avait continué en disant ses raisons d’être dans cette petite ville d’Hartford. A savoir les frères Winchester pour suivre leur chemin à savoir devenir chasseur de démons. Alec ne voulait pas en croire ses oreilles. Le jeune homme voulait tout lui dire, tout lui dire sur lui. Si bien qu’il emmena avec lui dans son 4X4 en direction de son appartement. Le silence s’était imposé durant la route. La jeune femme se demandant où bien Alec pouvait l’emmener. Il fallut environ 15 minutes de routes pour arriver chez Alec. Les deux jeunes gens entrèrent dans le lieu dit arrivant dans la salle de séjour.


- Mets toi à ton aise, je reviens tout de suite, j’ai quelque chose à aller chercher…

Alec ressortit pour aller dans le grenier de l’immeuble. Il ouvrit la porte de sa partie réservée pour y ressortir une malle en bois avec laquelle il redescendit dans la salle de séjour. Il déposa la fameuse malle sur le sol. Il alla ensuite chercher une clef dans la table basse de la salle et l’inséra dans la serrure, il se releva pour faire face à Gabrielle.

- Tout à l’heure, sur le parking, je t’ai dit que tu n’étais pas folle tout simplement que le monde du surnaturelle n’a pas de secret pour moi…

Alec ouvrit la malle devant la jeune femme, il y avait des livres, des armes à feu, des armes blanches ainsi que de l’eau bénie et du sel et divers accessoires pour la chasse. Il regarda la jeune femme.

- Mes parents et ma sœur n’ont pas été tué par un humain à proprement dit mais par un démon, je suis un chasseur ou hunter comme certains disent, comme l’étais mon père et mon grand père mais maintenant je n’ai plus la vocation…J’espère ne pas te faire peur avec ça….

Alec préféra détourné son regard regardant un point invisible sur le sol attendant avec appréhension la réaction de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Tremaine

Gabrielle Tremaine

Féminin
Nombre de messages : 170
Pouvoir(s) : Aucun
Métier(s) : Arnaqueuse... qui a dit que c'était pas un job ?
Âge du personnage : 23 ans
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: Continuation d'une soirée bien commencée [PV zolie rouquine]   Mar 22 Mai - 14:23

Il ne la prenait pas pour une folle. Les mots d’Alec se répétaient comme un leitmotiv dans la tête de Gabrielle lorsqu’elle monta avec lui dans le 4x4. Il avait réagit avec un calme surprenant à ses déclarations sur le surnaturel. La jeune femme ne savait guère qu’en penser, mis à part que pour savoir le fin mot de l’histoire, il ne lui restait qu’à le suivre.

Et si c’était un piège ? lui murmurait la petite voix méfiante de son subconscient. Au diable les soupçons, elle verrait bien. Et si elle tombait dans un traquenard… tant pis.
Mais cependant son instinct lui soufflait qu’elle pouvait avoir confiance en Alec… Confiance… Voilà un terme et un sentiment qui rimait avec inconnu et utopie pour Gaby.

Le trajet dura à peu près un quart d’heure. Un quart d’heure où le silence plana entre les deux jeunes gens. Où l’emmenait il ? Chez lui ? Probablement. Qu’avait il de si important à lui montrer ? Mystère.
Ils arrivèrent enfin au pied d’un immeuble relativement moderne. Il l’avait bel et bien emmené chez lui.
Gabrielle ne soufflait mot, respectant le silence du jeune homme. Elle aurait pu être inquiète, voir effrayée par son comportement étrange et mystérieux, mais il n’en était rien. Au contraire, elle ressentait même une forme d’excitation latente, comme si elle savait qu’elle était à l’orée d’une révélation qui allait bouleverser sa vie. Mais elle était bien loin de se douter de l’ampleur de celle ci. Car ce que Alec voulait lui réveler allait surpasser toutes les espérances de Gabrielle.

Elle le suivit dans l’appartement, où il la laissa dans le salon. La décoration était moderne et cossue. Simple, mais agréable. Gaby jetait des brefs coups d’oeils à droite à gauche, observant tous les petits détails de la pièce.
Lorsqu’il lui dit brièvement qu’il avait quelque chose à aller chercher, elle acquiesca d’un signe de tête et prit place sur le sofa. Elle laissa rêveusement courir ses doigts sur les briques rouges du mur, impatiente de découvrir enfin ce que lui cachait Alec. Est ce que cela avait un lien avec la chasse ? Les Winchesters eux mêmes ? Son cœur se mit à battre un peu plus vite lorsqu’il revint avec une imposante et lourde malleet qu’il la déposa à terre face à elle.
Elle se mordilla la lèvre inférieur nerveusement tandis qu’il déverrouillait la serrure de la malle avec un clé récupérée dans la table basse devant elle. Alors Alec reprit la parole.

- Tout à l’heure, sur le parking, je t’ai dit que tu n’étais pas folle tout simplement que le monde du surnaturelle n’a pas de secret pour moi…

Les yeux rivés sur la malle, Gaby tressaillit lorsqu’il l’ouvrit. Les muscles de son visage crispé, elle était hypnotisée par ce qu’elle découvrit alors…

- Mes parents et ma sœur n’ont pas été tué par un humain à proprement dit mais par un démon, je suis un chasseur ou hunter comme certains disent, comme l’étais mon père et mon grand père mais maintenant je n’ai plus la vocation…J’espère ne pas te faire peur avec ça….

Pas besoin d’entendre les paroles d’Alec. Des livres anciens, des armes à feu, et blanches, des flacons d’eau bénites, du gros sel … Les yeux écarquillés, la bouche formant un O parfait, Gabrielle n’en croyait pas ses yeux. Alec était un chasseur !!!!!! Tout comme Sam et Dean Winchester… Et fallait qu’elle tombe sous son charme ce soir…

D’une main tremblante, surexcitée, elle se hasarda à fouiller dans la malle, et en sortit un fusil à canon scié. La sensation de lourdeur de l’arme dans sa main lui arracha un sourire fasciné. Elle reposa doucement et se saisit d’un ouvrage ancien, relié de cuir… tout comme le carnet de Sam…


« - Nom d’un chien… pincez moi je rêve ! » s’écria t elle alors. Tout cet attirail… C’était exactement le même qu’il devait y avoir dans le coffre de l’Impala ce matin… Elle en aurait mit sa main au feu.

« - Tu es un chasseur ? Comme les Winchester alors ? »

Elle reposa le livre et releva son regard brûlant d’une fièvre indiscible sur Alec.

« - Tu n’as donc pas tué d’humain toi…. C’était une de ces choses, un démon… »

Gabrielle réalisait soudain qu’il ne l’avait pas jugé, alors que pourtant, elle ,s’était une vie humaine qu’elle avait ôté, par une créature infernale.

« - Je n’ai pas peur Alec… Tu rigoles? Bien au contraire… »

Elle ne trouvait guère les mots pour exprimer ce qu’elle ressentait.

« - Tu les connais ? Je veux dire… Sam, Dean… vous vous connaissez entre chasseurs ou seulement de réputation…. Enfin si cela existe entre chasseurs… »

Gaby se releva et se placa face à Alec. Il semblait mal à l’aise et s’en voulu d’être en quelque sorte la cause de cela.

« - Alec… Rencontrons les Winchester. Ensemble. Je veux dire… si ils sont ici, dans cette ville ,c’est qu’il se passe des trucs ici… Quelque chose de mauvais à chasser. Je veux en être. Avec toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec O'Connell

Alec O'Connell

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 33
Métier(s) : Bonne question...
Âge du personnage : 25 ans
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Continuation d'une soirée bien commencée [PV zolie rouquine]   Mar 22 Mai - 21:00

Alec était chez lui, dans son sanctuaire dirons nous avec Gabrielle. Pourquoi l’avait-il amené ici ? Tout simplement que la jeune femme lui avait parlé de surnaturel en parlant des frères Winchester et de leur carnet. Alec connaissait bien ce domaine vu que lui-même était un ancien chasseur de démons et autres créatures de la nuit. Il l’avait donc emmené chez lui pour lui avouer tout. Le meilleur moyen était encore de lui montrer qui il était en réalité, cette partie de lui qu’il avait enfermé dans cette vieille malle placé au grenier. Pourtant ce soir, Alec allait rouvrir cette partie de son passé et pour quelle raison ? Pour montrer à Gabrielle ce que c’était d’être un chasseur ? Voulait –il dissuader Gabrielle de se lancer dans cette vie de chasseur ? Une vie sans attache, sans lien où la seule chose qui compte est la traque, une traque qui ne se finit jamais.

Alec était allé chercher la malle dans le grenier. Il se demandait ce que la jeune femme pouvait bien faire en attendant. Il l’imaginait sur le canapé ou en train de regarder chaque détail de l’appartement. Lorsqu’il montra à la jeune femme qui il était réellement, la jeune femme fût surprise, elle fût même ravie de cela. Alec était un peu déçu car en fait, en venant à Hartford, il voulait absolument changer de vie et qui dit changer de vie dit renoncer à son passé. Chose qu’Alec acceptait avec volontiers.

La jeune femme le compara aux Winchester. Dean et Sam étaient donc bien les fils de John Winchester, le célèbre chasseur de démon dont Alec avait beaucoup entendu parler. Mais Alec n’était pas comme eux car lui avait rejeté cette vie contrairement aux frères Winchester qui, selon les rumeurs qui circulaient en ville, traversaient les Etats-Unis de ville en ville.


- Oui je suis un chasseur mais pas tellement comme les Winchester, j’étais plus spécialisé dans les démons physiques comme les vampires etc. etc.

La jeune femme semblait surexcitée par cette nouvelle. Savoir qu’Alec était un chasseur devant soit la rassurer ou l’attirer. En effet, la jeune femme voulait se mettre à chasser les démons et c’est pour cela qu’elle était venue ici, à Hartford, elle était venue ici pour apprendre à traquer les démons et elle voulait un enseignement des frères Winchester. Alec espérait que cette dernière ne lui demande pas de lui enseigner ce qu’il connaissait.

La jeune femme continua en disant plusieurs phrases assez rapidement, Alec n’avait pas le temps de répondre tellement qu’il y en avait. Il compris l’une de ses questions, à savoir si il connaissait les frères Winchester. A savoir plus exactement, si les chasseurs avaient des liens entre eux ou si ils se connaissaient.


- Je ne connais pas personnellement les frères Winchester mais je connais la réputation de leur père, John Winchester, qui est considéré comme l’un des plus grands chasseurs de démons…Quant aux liens possibles entre les chasseurs, je n’en ai jamais entendu parler faut dire que ça fait un bail que je suis plus dans le circuit, six ans pour être exacte !!!

En effet, Alec ne considérait pas ces dernières années comme de la traque mais de la vengeance. La jeune femme lui demanda qu’il vienne avec elle pour rencontrer les frères Winchester. Si ils étaient là, c’est que quelque chose de mauvais allait se passer et qu’elle voulait le combattre avec Alec. Ce dernier referma la malle du pied et alla s’installer sur le canapé, les coudes sur les cuisses.

- Je ne peux pas…Je ne peux pas les rencontrer car j’ai abandonné tout ça, la chasse et tout le reste, je l’ai enfermé dans cette malle une fois pour toute, je te l’ai montré pour te dire qui j’étais, le chasseur que j’étais n’existe plus. Je suis désolé mais ce sera non, cette bataille ou quoi que ce soit se fera sans moi…Je sais que ça peut te surprendre, mais tu comprendras quand tu auras tout perdu face à l’une de ses choses…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Tremaine

Gabrielle Tremaine

Féminin
Nombre de messages : 170
Pouvoir(s) : Aucun
Métier(s) : Arnaqueuse... qui a dit que c'était pas un job ?
Âge du personnage : 23 ans
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: Continuation d'une soirée bien commencée [PV zolie rouquine]   Mer 23 Mai - 11:24

Gabrielle avait été littéralement fascinée par le contenu de la malle. Lorsque Alec fit mention de la réputation des Winchesters, elle ne pouvait contenir un petit sourire satisfait sur son visage. Mais elle sentait bien qu’il y avait une certaine retenue de la part de son compagnon. Un « mais ». C’est pourquoi elle attendait avec appréhension sa réponse à sa requête, à savoir de l’accompagner voir Sam et Dean, voir de se lancer dans la chasse avec elle. Mais elle dût avouer qu’elle ne s’attendait pas à une telle réponse. Gaby était persuadée qu’il allait lui sortir un truc du genre que c’était dangereux, que c’était pas une vie pour elle, qu’elle ne savait pas dans quoi elle s’embarquait, etc, un peu à l’instar de Sam le matin même.
Au lieu de cela, il lui annonça tout bonnement qu’il avait abandonné la chasse, qu’il avait tiré un trait sur tout cela. Une boule au ventre, elle regarda Alec refermer la malle du pied et s’asseoir sur le sofa.

« - Tout perdre … Tu ne comprends pas Alec, je n’ai strictement rien à perdre… Plus rien. A part moi même. Mais ca, ca arrivera, surtout si je ne trouve pas vite un sens à ma vie. »

Gabrielle contourna la malle, et s’assit sur la table basse, face à Alec. Le visage crispé, elle darda son regard de chat sur lui, et releva les manches de son gilet, exposant ainsi à son regard les cicatrices qui zébraient ses avant bras, ainsi que des marques – relativement anciennes – d’injections au pli des coudes.

« - Regarde Alec. Regarde moi ! Depuis des années je m’auto détruit, je me tue à petit feu… Je ne sais même pas pourquoi je suis sur cette foutue terre. Je ne suis qu’un rebut. Je suis juste trop lâche pour mettre fin à mes jours d’une façon radicale… »

Les mains tremblantes, la gorge nouée, elle rabaissa ses manches et croisa ses bras sur sa poitrine, comme pour se créer un rempart invisible.

« - En découvrant le carnet de Sam, en devinant leurs actions, j’ai compris que je pouvais enfin trouvé un but, un sens à mon errance. J’ai toujours vécue en solitaire et en marge de la société, alors cela me convient parfaitement. »

Sa voix se brisa impersceptiblement, et elle détourna son regard. La jeune femme se releva lentement, tournant le dos à Alec. Elle se dirigea vers la fenêtre, observant les faibles lueurs de la ville.

« - Je reverrais les frères Winchester, avec ou sans toi. Si je ne vais pas au bout de çette décision, je mourrais Alec. Je suis fatiguée de fuir et d’errer sans but, tu comprends ? Et je ne suis pas faite pour une vie..."normale"...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec O'Connell

Alec O'Connell

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 33
Métier(s) : Bonne question...
Âge du personnage : 25 ans
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Continuation d'une soirée bien commencée [PV zolie rouquine]   Ven 25 Mai - 15:24

Tuer ou être tué ! Voilà ce qui résumait au mieux le boulot de chasseur de démon. Alec l’avait bien compris depuis le temps. Il n’y avait jamais de solutions secondaires. Soit on détruisait ce que l’on pourchassait soit c’était les chasseurs qui se faisaient détruire. Combien de fois Alec avait accompagné ses parents dans une partie de partie de chasse. On parlait d e « partie de chasse ». Mais cela était loin d’être un jeu ou une partie de franche rigolade. Au contraire, cela était très sérieux même si pour beaucoup, les démons n’existent pas et que ceux qui croient sont des timbrés justes bon à mettre à l’asile. Mais il fallait bien que des personnes fassent le sale boulot dans l’histoire. Pour en revenir à l’histoire, combien de fois Alec avait suivit ses parents à la chasse et combien de fois, ils avaient failli y passer. Ceux qui croient que combattre les démons sans se salir ou sans avoir de blessures que ce soit des bleus ou des cicatrices voir pire et bien ces personnes étaient soit des naïfs soit des imbéciles.

Maintenant, Gabrielle savait tout, elle savait qui était Alec, à savoir un ancien chasseur de démons qui a aujourd’hui déposé les armes. Il ne voulait plus en effet reprendre cette « mission » dont Alec ne voyait plus l’utilité finale. Il avait perdu trop de chose dans la bataille. Peut être avait-il fini par perdre la guerre ? Cela il l’ignorait et franchement, il ne voulait pas le savoir. Aujourd’hui, il vivait au jour le jour, évitant le plus possible d’être en relation avec un passé qu’il voulait oublier à tout prit. Quant à la jeune femme, c’était le contraire, elle voulait absolument prendre cette vie, entrer dans la chasse, dans ce monde de ténèbre car au final, selon elle, elle n’avait rien à perdre…


- Tu crois vraiment ça ? Que tu n’as rien à perdre ? Par ce que tu te détruis à petit feu, tu penses que chasser les démons, les vampires, et autres choses surnaturelles te permettra…Quoi ? De trouver la rédemption ou un truc dans le genre ? Crois moi, la seule chose que ça t’apportera, ce sera juste des bleu et des cicatrices …Mais au final, ce que tu risques de perdre, c’est toi et la vie en elle-même, tu penses être au fond du gouffre, si tu entres dans ce monde, tu verras que ce gouffre est bien plus profond que tu ne le crois…

Alec était toujours assis, la jeune femme vint se mettre en face de lui se mettant sur la table passe au passage. Elle releva ses manches pour montrer ses actes d’automutilation et d’injection à Alec. Ce dernier la regarda, il aurait voulu la prendre dans ses bras ou autre chose mais la jeune femme replia ses bras comme pour faire une barrière entre eux. Elle expliqua au jeune homme qu’elle se tuait à petit feu, mais qu’elle était trop lâche pour mettre fin à ses jours. Avec le « journal » des frères Winchester, Gabrielle avait trouvé enfin un sens à sa vie. Alec regarda Gabrielle dans les yeux…

- Qu’est ce que tu veux que je te dise ? Que je suis content pour toi, que tu devrais jouer à Buffy ???!!! Désole ce n’est pas mon genre et cela ne le sera plus jamais…Tu as échangé une seringue et une lame contre une bombe qui risque de t’exploser en pleine tête au moment où tu t’y attendras le moins !! Mais si c’est ce que tu veux faire, vas-y !! Je ne connais pas les frères Winchester, mais j’ai assez entendu parler de leur père pour savoir une chose, oui c’est un grand chasseur de démons et de tout ce que tu veux, mais il a été motivé par la vengeance, vengeance, et non par une volonté de faire le bien, et toi tu es motivée par quoi ? Par une autre pulsion autodestructrice ?

La jeune femme se leva et alla près de la fenêtre. Alec resta assis. Un silence s’imposa dans le salon. Alec réfléchissait, que voulait-elle réellement ? Certes, il lui avait montré qui il était, et non celui qu’il est aujourd’hui. L’Alec O’Connell qui aimait chasser l’occulte était mort il y a des années. Aujourd’hui, il n’était plus le même et ne voulait en aucun redevenir celui qu’il était. Alors que cherchait-elle ? Que voulait Gabrielle ? Que Alec lui donne sa bénédiction, qu’il lui sorte qu’il était content pour elle et qu’elle devait suivre ce chemin qui la conduirait au final directement dans un cimetière. Car c’est cela qu’elle trouverait au final. Peut être pas dans une semaine, dans un mois ou dans un an. Mais cette vie se terminait toujours par une mort, celle de ceux qu’on aime ou de leur propre vie.

Alec fut sorti de ses songes par la jeune femme qui lui expliqua qu’elle allait revoir les frères Winchester avec ou sans lui. Si elle n’allait pas au bout de ce qu’elle s’était décidée de faire, elle en mourrait. Elle en avait assez de fuir et de errer, ajoutant qu’elle n’était pas faite pour une vie normale. Alec se leva et se rapprocha de la jeune femme, il se plaça juste derrière elle à quelques centimètres si bien qu’il pouvait sentir l’odeur enivrante qui émanait d’elle.


- Alors ce sera sans moi, je comprends parfaitement que tu veilles une autre vie que celle que tu as en ce moment, tu veux t’en sortir et je trouve ça honorable mais je ne pense pas que ce chemin que tu veux suivre t’en sortiras, mais sache que je serai là si tu sombres…Tu dois aussi me comprendre, j’ai envie d’une vie « normale » car je ne supporte plus celle-là !!

Alec posa une main dans le cou de la jeune femme et finalement, il la prit dans ses bras en passant ces derniers à sa taille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Tremaine

Gabrielle Tremaine

Féminin
Nombre de messages : 170
Pouvoir(s) : Aucun
Métier(s) : Arnaqueuse... qui a dit que c'était pas un job ?
Âge du personnage : 23 ans
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: Continuation d'une soirée bien commencée [PV zolie rouquine]   Sam 26 Mai - 20:19

Gabrielle accusa le poids des mots d’Alec sans broncher. Le regard perdu dans les halos faiblards des lumières de la ville, le front appuyé sur le vitre froide de la fenêtre, elle l’avait sentit s’approcher d’elle, elle pouvait percevoir sa présence juste dans son dos, et un frisson lui caressa l’échine, juste à la base de la nuque.

« - Il y a une chose que tu n’as pas comprit chez moi Alec… La mort ne m’effraie pas. La perspective de mourir est une chose de toute manière inéluctable, pour tout le monde. Je n’ai jamais dit que je l’attendrais les bras croisés. Non. C’est vivre qui me fait peur. »

La main de son compagnon effleura son cou, puis il l’enlaça par la taille. Gaby ferma un l’instant les yeux, l’écoutant parler et rêver d’une vie « normale ». C’était quoi normale pour lui ? Une femme, des enfants, une maison , un break et un chien ?
Comment pouvait il aspirer à la normalité après tout ce qu’il avait vécu et tout ce qu’il savait ?
Capitulant, elle pivota pour lui faire face, et s’abandonna dans ses bras ,se laissant aller contre son torse puissant. Pour la première fois depuis longtemps elle se laissait aller, et baissait sa garde. Elle le regrettait probablement amèrement bientôt, mais pour l’heure, elle préférait ne pas réfléchir.

« - Je ne suis pas « normale ». Donc une vie normale, ce n’est pas fait pour moi. Je n’en veux pas. » dit elle doucement.

« - Je respecte ton besoin de normalité, comme tu dis. Mais crois tu sincèrement parvenir à vivre une telle vie ? Avec tout ce que tu sais ? Tu as connu une enfance marginale, tout comme moi. Une vie hors des sentiers battus, hors des normes et des lois classiques. Quoi que l’on en dise ou que l’on veuille, quoi que l’on fasse, cela nous poursuivra et nous rattrapera… toujours. »

Gabrielle releva son visage vers celui d’Alec, et son regard fut happé par le sien.

« - En tout cas… Merci de m’accepter telle que je suis. » murmura t elle d’une voix étouffée. Elle s’était livrée à cet homme, lui avait dévoilé son passé et ses actes peu reluisants. Et il était là , à côté d’elle, à lui dire qu’il la soutiendrait, quels que soient ces choix. Alors qu’il ne la connaissait à peine. Et lui aussi c’était livré à elle, tout cela en l’espace d’une soirée. Comme si un lien ténu s’était créé instinctivement entre eux deux. Qu’étaient ils au juste ? Deux âmes perdues dans la tourmente ? Elle s’humecta les lèvres et déglutit.

« - Même si tu refuses de te lancer dans une quelconque chasse… ou de rencontrer les Winchester… Peux tu au moins me laisser accès à ta malle et à ce qu’elle contient ? »

Gaby savait qu’elle en demandait peut être beaucoup, mais avec les armes et les documents que contenait l’attirail d’Alec, elle aurait déjà l’air beaucoup plus crédible aux yeux de Sam et de Dean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Continuation d'une soirée bien commencée [PV zolie rouquine]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Continuation d'une soirée bien commencée [PV zolie rouquine]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un truc pour une soirée bien arrosée...
» flash "CANON 430EX II" , dans quelle condition ?????
» Comment bien ranger ces BD
» Images pêle-mêle de la soirée Intel / Adhésia - Geek's So In #2
» Apprenons à bien écrire français (Conjugaison / Grammaire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural :: Kansas :: Hartford :: Le Centre Ville :: Les appart's :: E1: Alec O'connel-
Sauter vers: